Deux jours à Hudson : demandez le programme

© Linda Voortman

Si vous n’y avez encore jamais mis les pieds, préparez-vous à en prendre plein les yeux. À 45 minutes de Montréal en voiture, sur les rives du Lac des Deux Montagnes, la petite ville d’Hudson possède un charme fou à commencer par celui de ses demeures ancestrales — instagrammables à souhait. Pour les amateurs de nature, de calme, de “bonne bouffe” et de jardins fleuris, voici un havre de paix où la langue de Shakespeare l’emporte sur celle de Molière. Keep calm and enjoy !

1- Trouvez de l’or au Marché Finnegan

En partant de Montréal un samedi matin, commencez votre journée à Hudson en vous arrêtant au fameux Marché Finnegan. Peu de panneaux sur la route pour l’indiquer et après 16h, tout aura déjà disparu. On vous aura prévenus : le marché Finnegan est une brocante secrète, que seuls quelques initiés ont déjà dans leur carnet d’adresses. Tous les samedis — et uniquement ce jour là, de mai jusqu’à la fin octobre — la famille Aird met à disposition son grand champ au milieu des arbres fruitiers et d’une bucolique petite rivière. Là, des centaines de vendeurs viennent déballer leur trésors. On y trouve, en vrac, des miroirs réinventés dans d’anciennes fenêtres en bois, des meubles de métiers, des plaques publicitaires des années 50, et tout plein d’objets avec suppléments d’âme. Vous devriez forcément trouver ce que vous ne cherchiez pas…

2- Mangez Chez Sauvé 

Faites ensuite une halte Chez Sauvé (401 Rue Main) pour faire taire vos estomacs qui gargouillent. Sur place, commandez des hot-dogs steamé all dressed avec des frites (french fries), évidemment. Si vous avez encore de la place, laissez-vous tenter par leurs burgers ou une poutine… Quand on aime, on ne compte pas. Ensuite, installez-vous sur la terrasse et savourez le moment. Pour bien digérer, une pause sur la plage s’impose. On a ce qu’il vous faut, suivez le guide !

3- Allongez-vous sur la plage de Sandy Beach

Non loin de Chez Sauvé, un panneau indique “Sandy Beach” en passant par le Parc Jack Layton. Cela peut paraître étrange : cette charmante petite bourgade possèderait-elle, en plus, sa propre plage ? Absolument. Après avoir traversé un sous-bois pendant une quinzaine de minutes, vous tomberez bel et bien sur Sandy Beach et vous pourrez même y piquer une tête (mouillez votre nuque). Ce n’est pas La Baule mais ça fait parfaitement “la job”. Envie d’un goûter rafraîchissant maintenant ? Let’s go !

4- Savourez les glaces du Café Campagne (en plus des copieux brunchs)

Quoi de mieux que terminer sa journée sur une touche sucrée ? Les glaces ou crèmes glacées (comme vous voulez) du “bar laitier” du Café Campagne n’ont rien à envier à celles de Montréal… Ouvert de mi-mars jusqu’à mi-octobre, vous auriez tort de vous en priver. Allez ensuite poser vos valises à l’Auberge Willow, une institution (depuis 1820 !) qui a réouvert ses portes depuis peu. Au menu ? On vous laisse saliver ici. N’oubliez pas d’admirer la vue imprenable sur le Lac des Deux Montagnes…

5- Faites le plein de vêtements de seconde main chez Nova

L’endroit ne paie pas de mine mais méfiez-vous des apparences car l’habit ne fait pas le moine (ni la nonne) : il regorge de vêtements de bonne qualité à prix réduits. Si votre garde-robe actuelle ne vous permet pas d’affronter l’hiver/l’été canadien dignement, rendez-vous à La Boutique Nova. Une friperie chic où il est possible de donner ou d’acheter une variété d’articles tels que des vêtements, de la vaisselle, des bijoux, des antiquités et même des petits meubles, tel est le concept de cette boutique tenue par des bénévoles de 10h à 16h du mardi au dimanche. Les produits proposés sont vendus à des prix très bon marché défiant toute concurrence. En cherchant bien, on y trouve même des vêtements de marques en très bon état à prix mini (on a testé pour vous).

6- Téléportez-vous en Angleterre grâce à Clarence & Cripps

Si l’Angleterre vous manque parfois au point d’avoir envie de sauter dans le premier avion pour prendre un thé dans les règles de l’art, ou pour savourer ce énième scone à la crème : mettez votre argent de côté et allez plutôt bruncher chez Clarence & Cripps (en face de Chez Sauvé). Vous y retrouverez des serveurs à l’accent british qui vous demanderont d’aller choisir votre tasse dans le placard au fond de la salle. L’établissement possède aussi une petite boutique qui propose des produits typiquement anglais, faites-vous plaisir… Et si vous avez envie d’un “Roast Beef with Seasoned Roast Potatoes, Cinnamon Carrots, Marrowfat Peas, soaked for sixteen hours, a Plump Yorkshire Pudding with as much Gravy as you like”, c’est possible aussi. Bon appétit !

7- Visitez le petit Musée d’Hudson

On croirait qu’il s’agit d’une énième jolie petite maison lorsqu’on passe devant mais détrompez-vous : Hudson possède son propre musée — qui fait aussi office de Centre d’information touristique de la ville. Ouvert en 2009 par la Société historique de Hudson dans une maison patrimoniale (542 rue Main), il abrite une collection d’objets reliés à la région et des archives. “La visite du musée se marie bien avec celle d’un autre musée de Hudson, le Centre d’histoire vivante Greenwood”, lit-on encore ici. À découvrir…

8- Prendre le traversier

Envie de découvrir Oka (dont le célèbre fromage québécois tire son nom) ? Montez donc à bord du petit traversier qui relie Hudson à Oka, sur la rive opposée. Au programme : une mini croisière de 10 minutes (2 kilomètres, à peine). “Plus de 300 000 touristes par saison sont séduits par le paysage et les splendeurs du lac des Deux Montagnes. Bienvenue à bord !”, annonce la compagnie sur son site. En hiver ? Même pas peur

Enfin, comme l’écrit le maire de la ville, “Hudson, c’est un peu la sérénité d’un jardin à l’anglaise qu’il ne faut pas perturber…” Bonne escapade !