“Grâce à Dieu” : François Ozon au Festival du Film de l’Outaouais le 23 mars

Le réalisateur français François Ozon sera au Québec pour la promotion de son film “Grâce à Dieu”. Après un passage par Montréal, le cinéaste présentera son dernier long-métrage en première nord-américaine au Festival du Film de l’Outaouais ce samedi 23 mars.

Inspiré de faits réels, le film lève le voile sur les abus pédophiles perpétrés par certains prêtres. Après une sortie controversée en France, il a remporté le Grand Prix du jury lors de la Berlinale.

Le pitch : Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour “libérer leur parole” sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

Le film s’inspire de l’affaire du père Preynat, mis en cause pour des actes de pédophilie remontant à 1986. Avec une affaire toujours en cours devant les tribunaux français, le film a créé une controverse sans précédent et l’avocat du père Preynat a même demandé le report de sa sortie. La justice française a statué et a autorisé sa sortie en France le mois dernier.

“Grâce à Dieu” met en vedette Melvil Poupaud (“Laurence Anyways”), Denis Ménochet (“Jusqu’à la garde”) et Swann Arlaud (“Petit paysan”). Il prendra officiellement l’affiche le 5 avril au Québec.