La startup On Mange Quoi récompensée par la CCI française au Canada

De gauche à droite : Anthony Ouzeau, Yann Berhault et Clarisse Fournier. Crédit : Isabelle Delorme

Pour la première fois, la Chambre de Commerce et d’Industrie française au Canada (CCIFC) a organisé un Gala de Reconnaissance. L’objectif ? Saluer les meilleures réussites d’entreprises françaises et canadiennes. Ce 11 avril, le jury a récompensé On Mange Quoi (OMQ) — dont on avait longuement parlé ici — du prix de reconnaissance de la réussite française au Canada volet startup-PME.

« Nous remercions la CCIF de soutenir les entreprises françaises et canadiennes et de mettre en lumière leurs capacités à tisser des relations d’affaires solides avec les entreprises locales », a fait savoir Clarisse Fournier, directrice marketing de la startup aussi conjointe du pdg d’OMQ, Anthony Ouzeau, par voie de communiqué.

On vous le racontait déjà ici : ils viennent de Toulouse, Rennes et Grenoble, mais c’est à Montréal qu’ils ont choisi de lancer leur entreprise. Clarisse Fournier, Anthony Ouzeau et Yann Berhault en avaient assez de se demander ce qu’ils allaient manger le soir. En lançant On Mange Quoi, ils ont voulu simplifier le quotidien des Montréalais en leur proposant des plats locaux préparés ou à cuisiner, disponibles en libre-service dans des machines. Pari réussi.

La résultat concret : un concept  de distribution pratique en partenariat avec des producteurs locaux. “C’est un service de repas prêt à manger ou prêt à cuisiner offert dans des machines distributrices, explique Clarisse Fournier. Tous ces repas sont préparés par des acteurs locaux montréalais pour mettre en avant le savoir-faire culinaire local“. En intégrant l’incubateur EntrePrism d’HEC en novembre 2016 (“le seul qui acceptait à l’époque les immigrants“, précise la jeune femme), l’équipe a pu structurer son projet, disposer de bureaux et se faire un réseau rapidement.

Crédit : On Mange Quoi

La recette qui leur a permis de concrétiser leur projet ? Plusieurs ingrédients incluant une équipe soudée et une faculté à prendre du recul et se remettre en question. La jeune pousse étudie maintenant un développement parallèle en France, peut-être en Occitanie où Anthony Ouzeau a déjà remporté le prix de l’Expatriation de Racines Sud dans la catégorie “entrepreneur”. L’année dernière, sa startup a aussi été sélectionnée pour rejoindre la Station F à Paris. À suivre…

Le jury de la CCIF a également récompensé la Société Générale dans la catégorie des réussites françaises au Canada volet “Grands groupes”, de même qu’Avalanche et Boralex, pour des réussites canadiennes en France et Thales pour le prix du partenariat public-privé à Montréal.