Après les bars du Plateau, Laurent Farre investit dans un comédie club

Infos pratiques

Terminal Comédie Club
1875 Avenue du Mont-Royal Est, au 2e étage du resto-bar du même nom, le Terminal
Infos et billets

Le Terminal Comédie Club. Un bar à bières et un comédie club à l’étage, tel est le nouveau visage du Terminal (dont on a déjà parlé ici). Concrètement ? Des soirées humour chaque jeudi soir dès le 14 mars, date du lancement officiel.

“Ce n’est pas un bar qui se transforme en salle de spectacle : les deux vont fonctionner parallèlement”, explique Laurent Farre, le propriétaire des lieux, en entrevue. Avec ce nouveau projet, le Français poursuit aussi une mission qui lui tient à coeur : animer un peu plus la vie de quartier. “Laurent a une importance capitale dans le projet ! Ça prenait quelqu’un pour croire dans mon idée de fou d’investir dans cette salle à l’étage du Terminal, lance Jake Warren, gestionnaire du Verre Bouteille et du Terminal, qui fait aussi partie du collectif à l’origine de ce nouveau comédie club. “C’était extrêmement important que Laurent embarque dans ce projet et qu’il y croit, sinon on n’en serait pas là aujourd’hui.”

Et il faut croire que Laurent Farre a investi beaucoup d’argent (plusieurs milliers de dollars, on ne saura pas combien exactement) pour que la salle se transforme en un comédie club flambant neuf d’une centaine de places. Tout a été (bien) pensé : de la loge confortable au système de son, en passant par un système de captation qui permettra aux artistes d’enregistrer leurs numéros à des fins personnelles ou promotionnelles. “Il y a plusieurs bars qui opèrent des soirées d’humour déjà. Mais nous on a décidé de consacrer un lieu uniquement à ça”, explique Sophi Carrier de l’Agence SPM, co-fondatrice du concept.

La clientèle cible ? “Les ostis de Français !”, lance Jake Warren en plaisantant. Plus sérieusement, le collectif vise les universitaires et les jeunes professionnels. “On a fait une petite étude de marché avant de nous lancer, on est confiants. Et puis nous ne sommes pas en compétition avec Le Bordel, on est complémentaires”, confie Sophi Carrier qui veut aussi laisser de la place aux soirées thématiques. Accessible, le prix de location devrait permettre à l’espace d’offrir une programmation variée qui mettra en lumière autant les artistes de la relève que les artistes plus établis.

Si Gad Elmaleh sera le bienvenu au Terminal Comédie Club (il n’est plus le bienvenu au Bordel Comédie Club) ? “On aura certainement une discussion avec lui avant de prendre une décision si l’occasion se présentait”, a simplement répondu Jake Warren. “Ne rêvez pas, il ne viendra pas !”, relativise Laurent Farre, un brin rabat-joie, qui rêverait d’accueillir Blanche Gardin dans son Terminal. Mais avant cela place aux artistes locaux à voir et à surveiller : Joe Cormier, Christine Morency, Brian Piton, Sébastien Haché, entre autres.

L’expérience Terminal Comédie Club en une phrase et en guise de conclusion ? “Une soirée complète sans trop s’énerver le pompon !”, selon Laurent Farre qui vous attend pour une bière ou deux sur Le Plateau. Le service est royal, vous verrez…

Infos pratiques

Terminal Comédie Club
1875 Avenue du Mont-Royal Est, au 2e étage du resto-bar du même nom, le Terminal
Infos et billets