Gad Elmaleh n’est plus le bienvenu au Bordel Comédie Club de Montréal

Ce n’est pas une blague. Avec cette vidéo en guise de preuve, la chaîne YouTube française CopyComic accuse Gad Elmaleh d’avoir (encore) plagié des humoristes tels que George Carlin, Steven Wright, Dana Carvey, Dany Boon et Titoff. Mais également les Québécois Patrick Huard et Martin Matte.

Il n’en fallait pas plus au Bordel Comédie Club pour bannir la star française de sa liste d’invités. D’après Le Devoir, pour Charles Deschamps, l’un des propriétaires du Bordel, il s’agit d’une façon symbolique de démontrer qu’une superstar comme Gad Elmaleh ne « peut partir comme si de rien n’était avec des gags » entendus sur d’autres scènes. « Un jeune humoriste peut vouloir garder ces gags-là pour les faire plus tard », explique Deschamps. « C’est Mike Ward [autre copropriétaire du Bordel] qui a décidé de ne plus recevoir Gad Elmaleh », a-t-il dit à nos confrères du Devoir.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Gad Elmaleh est accusé de “copier” sur ses voisins. À l’automne 2017, CopyComic estimait déjà qu’il avait plagié un sketch de Jerry Seinfeld. L’humoriste français s’était défendu en expliquant qu’il s’agissait d’inspiration et non de plagiat.

A priori, CopyComic n’a pas encore dit son dernier mot puisque la chaîne a annoncé qu’une seconde vidéo sur Gad Elmaleh serait publiée début février. Au programme : une autre compilation accablante.

Gad Elmaleh profitera peut-être de la cérémonie française des Globes de cristal de ce 4 février — où il devrait recevoir un globe d’honneur — pour répondre aux allégations. Ce mercredi 30 janvier, il n’avait encore fait aucune déclaration.