La Plume et l’enfant, la garderie Montessori créée par deux Français de Montréal

Cyril et Aurélie Dumas, fondateurs de La Plume et l'enfant. © Agathe Beaudouin

Infos pratiques

La plume et l’enfant, garderie éducative et prématernelle
2228 boulevard Rosemont à Montréal
Tarifs : de 49 à 51 $ par jour, en fonction de l'âge des enfants, avec possibilité de retour d'impôts possible pour frais de garde d'enfants.

Au coeur du quartier Rosemont, une garderie accueille chaque jour une cinquantaine d’enfants dans un cadre qui échappe aux décors habituels.

Ici, pas de cris de bambins, pas de jouets par dizaines sur le sol mais des murs blancs, des espaces de vie lumineux et épurés, des repas issus de l’agriculture raisonnée ou biologique, du mobilier chaleureux, des baies vitrées à hauteur d’enfants, un jardin extérieur… Difficile, même, d’imaginer que quelques années plus tôt, au même endroit, entraient chaque jour en action les imposantes machines d’une imprimerie ! « Il a fallu faire preuve d’imagination, mais j’ai tout de suite su que c’était là le bon endroit », confie Aurélie Dumas, à l’origine de la métamorphose des lieux.

Un projet né au Québec

Cette maman de deux enfants observe aujourd’hui, avec son mari Cyril, tout le chemin parcouru. En moins de trois ans, le couple a fondé et ouvert La Plume et l’enfant, une structure privée non subventionnée validée par le ministère de la Famille, et qui affiche complet jusqu’en 2020. Divisée en trois espaces (le nido pour les bébés de 3 à 18 mois, la communauté enfantine jusqu’à 3 ans et la maison des enfants pour les plus grands), la garderie éducative et prématernelle accompagne les enfants en suivant le modèle éducatif de Maria Montessori, avec des éducatrices formées à cette méthode.

Un projet qu’Aurélie et Cyril Dumas ont mené de A à Z ici à Montréal, et qu’ils n’avaient pas un seul instant imaginé en France, chacun pris dans leurs activités professionnelles bien chargées. « Quand nous sommes arrivés en 2015, je réfléchissais à une reconversion, confie l’ancienne infirmière en milieu psychiatrique pour adolescents. J’adorais mon métier, mais je réfléchissais à faire autre chose. Quoi ? Je ne le savais pas ! Un jour, j’ai lu le livre de Céline Alvarez, ce fut un déclic. »

À l’époque elle-même à la recherche d’un lieu de garde pour sa deuxième fille, Aurélie Dumas s’inspire alors du témoignage de cette enseignante française. « Je me suis dit : “Mais en fait, je vais créer ma propre garderie ! » Le couple sourit maintenant en évoquant ces souvenirs pas si lointains. « Cela parait un peu fou, concède Cyril Dumas. Mais ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, il y a eu un processus, une réflexion, la recherche d’un lieu… Puis à un moment, c’est presque devenu une évidence pour nous. » N’empêche : des travaux à l’embauche du personnel, des démarches administratives à la communication au grand public et à la formation d’Aurélie, en moins de deux ans, le projet prend forme et vie ! Cette famille venue de la région parisienne réussit un joli challenge.

« La pédagogie de la bienveillance »

Dès l’ouverture des portes en 2017, La Plume et l’enfant obtient un joli succès. « Je me souviens encore de mon premier post sur Facebook quelques mois plus tôt. À 8h30, je croulais déjà sous les demandes ! », confie Aurélie Dumas, elle-même plus que convaincue par les valeurs de la pédagogue italienne, basées sur l’accompagnement du développement naturel de l’enfant, et non pas sur la seule transmission des savoirs. « Inciter les enfants à apprendre en fonction de leurs élans et en respectant leurs rythmes, leurs besoins. Le matériel Montessori stimule un ou plusieurs sens en même temps. L’enfant prend l’instrument et se corrige tout seul, c’est une pédagogie de l’écoute et de la bienveillance », explique la directrice de la garderie. « On les aide à mettre des mots sur des pleurs, on les laisse explorer l’environnement. »

Le couple, qui a permis l’emploi de neuf personnes, l’affirme : « C’est une pédagogie du bon sens qui développe la confiance et l’estime de soi, l’indépendance, l’esprit d’initiative, qui attise la curiosité des enfants, leur donne envie d’apprendre, et on observe l’évolution des enfants. Nous croyons profondément à ces valeurs », affirment en choeur ceux qui ont fait de Montréal leur nouvelle ville d’adoption. Tant et si bien que Cyril, après 18 années passées dans la construction, se reconvertit pour se consacrer désormais à 100 % à cette belle aventure familiale.

Infos pratiques

La plume et l’enfant, garderie éducative et prématernelle
2228 boulevard Rosemont à Montréal
Tarifs : de 49 à 51 $ par jour, en fonction de l'âge des enfants, avec possibilité de retour d'impôts possible pour frais de garde d'enfants.