Comment s’habiller en hiver au Québec ?

Crédit : Daisy Le Corre

Si certains continuent à croire qu’une ville souterraine parallèle apparaît dès que la neige se met à tomber à Montréal, d’autres savent qu’il est tout à fait possible d’y vivre normalement même par -20°. À condition d’être parés pour l’hiver. Voici quelques astuces qui pourraient sauver votre peau, littéralement.

“Pour passer un bon hiver, il y a une recette facile : tu achètes un bon manteau et une bonne paire de bottes !”, lance d’emblée Isabelle Deslauriers, au milieu de son atelier où elle confectionne des manteaux urbains depuis 2013. “Ça reste des manteaux près du corps mais très chauds, qu’on peut porter jusqu’à -25° et à +5° aussi”, rapporte l’artisane à l’origine de la marque Desloups, fière de proposer des créations avec lesquelles ses client·es n’ont pas forcément l’air de partir en expédition polaire.

Autre règle à suivre, et non des moindres, au risque d’attraper un méchant rhume : garder les pieds au sec. “Il faut impérativement faire sécher ses bottes quand on rentre chez soi. On l’oublie souvent”, raconte la Québécoise qui recommande d’utiliser des “sèches-bottes” (environ 10$ dans toutes les bonnes pharmacies). “Avec ça dans tes bottes chaque soir, tu es assuré de passer une bonne journée le lendemain”.

D’ailleurs, si, au cours de l’hiver, il vous arrive de ne plus sentir vos orteils quand vous marchez dans quelques centimètres de neige, c’est que vos chaussettes sont trempées et que vos souliers ont certainement rendu l’âme (on a testé pour vous). Bref, vous n’aviez pas les bonnes bottes. Avant l’hiver, il faut trouver chaussure à votre pied !

Exemple de sèche-bottes

Quant à la fameuse technique de l’oignon — qui consiste à accumuler plusieurs épaisseurs de vêtements —, Isabelle est sceptique. “On ne fait pas ça, à moins d’avoir des vêtements techniques (NDLR : spécialement conçus pour l’hiver) qui tiennent vraiment chaud ou d’ajouter un polar (polaire) en dessous de son manteau.” 

Idem pour ce qui est de protéger ses jambes, n’hésitez pas trop longtemps avant d’opter pour un pantalon d’hiver (de ski) semi-doublé. “Moi, par exemple, je le mets par-dessus mes collants : quand il fait -20°, ça me permet de ne pas geler en chemin !”, confie simplement l’habituée qui a déjà passé un peu de temps dans le Grand Nord canadien.

À bannir ? Les sous-vêtements en coton. “La fourrure non plus n’est pas indispensable. C’est davantage un critère esthétique en réalité”, raconte Isabelle avant de préciser qu’il est néanmoins primordial d’avoir un capuchon (capuche) profond pour que le vent n’atteigne pas le visage. “Il faut un capuchon qui tienne bien sur la tête et qui couvre correctement le crâne. À cela s’ajoute, si on le souhaite, une tuque (un bonnet) en-dessous”.

Une image vaut mille mots / Crédit : Daisy Le Corre

Au passage, la rédaction tient à préciser qu’il convient que la tuque couvre totalement les deux oreilles (oubliez le style hipster en plein hiver canadien). Ajoutez enfin un foulard oversize (écharpe) pour couvrir votre cou et votre poitrine.

500$ minimum

Côté budget, il faut y laisser quelques plumes au départ mais c’est pour la bonne cause. “Comptez un minimum de 500$ pour un manteau qu’on peut garder 5 ans en moyenne. Quand t’as un bon manteau, tu apprécies l’hiver ! T’es content de sortir, tu n’as pas froid.”

Comptez aussi 250$ en moyenne pour des bottes hautes (mi mollets), chaudes, doublées et imperméables avec, si possible, des semelles épaisses. “C’est ce que ça prend pour faire face à la slush, à la gadoue et autres trous d’eau.”

Une fois bien couverts, à vous l’Igloofest et le Carnaval de Québec ! Profitez-en.


Liste d’accessoires pour parfaire votre tenue d’hiver :

crampons pour la neige et la glace
-bonnet-casquette
-cache-cou digne de ce nom
-caleçons longs (à ne pas confondre avec les leggings)
chauffe-mains (vous comprendrez vite pourquoi)
-gants rembourrés (adaptés aux écrans tactiles)

Les joies de l'hiver 2018 – Têtes à claques???????

Posted by Mario Cloutier on Saturday, March 10, 2018

➡ Relisez aussi notre article “La Boutique Nova, la friperie chic d’Hudson où s’habiller pour l’hiver”.