Quelques astuces pour immigrer au Québec

En savoir plus

Audet Immigration

(Article partenaire) Vous avez récemment pensé à venir vous établir au Québec, mais la complexité des programmes d’immigration vous en décourage ? Ne soyez pas inquiets, le Québec demeure la deuxième destination la plus importante pour les ressortissants français sur le globe. Pour vous aider à y voir plus clair, en collaboration avec Audet Immigration, voici quelques programmes d’immigration pouvant convenir à votre situation, et enfin tenter de vous convaincre de venir vous y installer.

Des opportunités d’emploi sans précédent

Toutes les semaines, notre classe affaires ainsi que nos politiciens reviennent sur cet enjeu de taille, soit celui de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Actuellement, plus de 90 000 emplois sont déjà vacants et au cours des dix prochaines années, le Québec devra combler plus de 1,3 million d’emplois. Ce constat est certainement l’argument numéro un pour vous convaincre que vous avez votre place au Québec.

Imaginez, certaines entreprises vont même jusqu’à recruter à l’extérieur du pays pour combler des postes. Si vous envisagez d’immigrer, n’oubliez pas que les besoins en main-d’œuvre sont encore plus importants en régions que dans les métropoles comme Montréal.

Des changements au programme des travailleurs qualifiés

Auparavant, il fallait synchroniser votre demande à titre de travailleur qualifié avec une
ouverture de bassin. Ce qui faisait en sorte que vous deviez suivre l’ouverture du programme à la minute près tout en respectant les dates butoirs. Il suffisait d’obtenir un document de conformité en retard pour ne plus être éligible avant la réouverture du programme des travailleurs qualifiés du Québec (TQQ) contingenté à 5 000 applications/an sans égard aux qualifications. Plutôt inefficace comme approche pour intéresser les gens à venir s’installer…

Maintenant, vous pouvez faire une déclaration d’intérêt en tout temps, et la notation de votre candidature relève d’une série de critères tels que : votre expérience de travail, votre éducation, votre langue d’usage et bien d’autres facteurs de sélection. Dorénavant, le Québec vous invitera à appliquer sur la base de votre pointage. Vous êtes maintenant évalué en fonction de la qualité de votre candidature selon le Ministère plutôt qu’en fonction de votre aptitude à déposer votre candidature à un moment précis.

Le programme pour étudiants étrangers : une porte d’entrée pour la suite

Vous souhaitez venir étudier au Québec ? Le programme dédié aux étudiants étrangers est parmi les plus populaires. Vous devez d’abord être admis par une institution d’enseignement reconnue et faire ensuite la demande de permis d’études. Ce programme est prisé par les étudiants étrangers, vu la renommée internationale de l’éducation au Québec. Notez que les Français bénéficient, avec l’Entente mutuelle entre la France et le Québec, du régime des droits de scolarité applicable aux étudiants québécois.

N’oubliez pas, le fait d’être diplômé d’un établissement d’enseignement canadien est très bien vu par les recruteurs et les responsables de ressources humaines, en particulier si vous cherchez à intégrer un emploi au Québec. De plus, cette formation, si vous adhérez à un programme de 1800 heures d’études (1.5 an), peut vous permettre de déposer une demande au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) qui vous mènera à l’obtention de votre résidence permanente.

Les programmes des investisseurs, des entrepreneurs et des travailleurs autonomes

Vous avez la fibre entrepreneuriale, vous avez de l’expérience en gestion ? Soyez attentif, car plusieurs changements ont été apportés à ces trois programmes. Dans le programme destiné aux immigrants entrepreneurs, le gouvernement vise à encourager la création d’entreprises innovantes et à inciter les nouveaux arrivants à développer des PME en région. Pour vous qualifier au programme Investisseurs, vous devez répondre à des exigences plus élevées en matière d’actif net et d’investissement. Malgré les exigences élevées, ces programmes sont une excellente porte d’entrée pour le Québec et les besoins en entrepreneuriat sont criants. Il est important de savoir que les ressortissants étrangers qui peuvent démontrer un français de niveau intermédiaire avancé (B2), ou supérieur, jouissent d’un traitement de dossier prioritaire. De plus, ils peuvent déposer leur dossier en tout temps, car leurs candidatures ne font pas partie des quotas décrétés par le ministère. Ces programmes sont présentement les plus rapides : le délai de traitement étant de moins de 3 mois pour l’obtention d’un CSQ.

Les conditions de vie au Québec : le paradis des familles

Vous cherchez un endroit pour fonder une famille? Vous n’y songiez peut-être pas, là,
maintenant. Mais sachez que les politiques sociales du Québec sont très généreuses pour vous y inciter…

Le Régime québécois d’assurance parentale garantit à vous ou votre conjoint(e) un soutien financier pour passer du temps de qualité avec vos enfants. Le programme public de garderie à quelques dollars par jour permet aux deux parents de travailler, sans s’inquiéter de leur capacité à joindre les deux bouts. Ajoutons à cela le Régime d’épargne étude, outil d’épargne important avec incitatif gouvernemental à la cotisation. Ceux-ci ne sont que quelques exemples des mesures familiales au Québec.

N.B. Cet article couvre les grandes lignes de modifications majeures de la réforme de l’immigration économique au Québec, pas la totalité des changements. Contactez l’équipe de Audet Immigration pour plus de détails.

—————-

Note : les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de Maudits Français. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus

Audet Immigration