Invasion Cocktail, le festival “tonic” d’un duo franco-québécois

Crédit : Karel Chladek

Du 14 au 20 mai 2018, le festival Invasion Cocktail fêtera son cinquième anniversaire. Organisé à Montréal et à Québec, cette “cocktail week” a été pensée pour les consommateurs et les professionnels de l’industrie du bar. À l’origine, les co-fondateurs Maryline Demandre, originaire de Champagne en France (cela ne s’invente pas) et le Québécois Pierre-Olivier Trempe, souhaitaient développer la culture cocktail au Québec. Pari relevé.

“L’idée est née suite à une rencontre avec Pierre-Olivier Trempe, co-fondateur d’Invasion Cocktail, qui est aussi à l’origine de la compétition de cocktails Made With Love, raconte Johanna Raynaud, directrice des communications de l’événement, avant de souligner qu’il y a encore 6 ans, la culture cocktail au Québec était juste naissante.

“Les barmen commençaient à être reconnus et les bars à cocktail commençaient juste à ouvrir. Nous étions passionnés de cocktails et d’événements et nous avons réalisé que, contrairement aux autres grandes villes du monde, Montréal n’avait pas sa cocktail week !” Invasion Cocktail est né quelques mois plus tard à Montréal avant de voir le jour à Québec.

Leur cibles ? Les 20-45 ans, qu’ils soient professionnels, urbains, foodies, curieux, amateurs de cocktails, etc. “Des gens qui aiment découvrir la bonne nourriture, l’art de vivre et les bons cocktails !”, lance l’équipe qui travaille 8 mois de l’année sur le festival “dont 5 mois à 220% du temps”.

cocktails_montreal
Crédit : Karel Chladek

D’après les co-fondateurs, les différences culturelles entre la France et le Canada en matière de cocktails sont essentiellement historiques. “Au Canada, il n’y a pas vraiment de tradition de cocktails contrairement à d’autres pays comme les États-Unis, l’Italie (avec la tradition d’apéritivo), la France avec son Ricard ou son Kir ou l’Angleterre. Le Canada historiquement boit des spiritueux mais n’avait pas, jusqu’à récemment, développé une réelle culture du cocktail avec des recettes complexes, des spiritueux de qualité, des mixologues créatifs, etc.”, explique l’équipe qui estime que le Canada a rattrapé son “retard” et se positionne désormais sur les meilleures scènes de cocktails à l’international.

“Grâce à tous les événements mis en place depuis 6 ans, nous avons aidé à développer une “culture” du cocktail. Maintenant, les gens ne commandent plus seulement un rhum and coke dans un bar à cocktails, ils vont commander de véritables créations ! Aujourd’hui, le Québec compte des dizaines de bars à cocktails qui n’existaient pas il y a 6 ans…”, raconte les passionnés qui, chaque année, font venir à Montréal des bartenders internationaux renommés pour parler de techniques, de tendances, d’ingrédients et de stratégies, entre autres.

En parallèle, Invasion Cocktail a également permis aux consommateurs de découvrir de nouveaux styles de cocktails à des prix abordables et offert de nombreux ateliers de cocktails tout en faisant découvrir au grand public les bars de leur quartier ou de leur ville.

À savoir s’il existe un cocktail plus français ou plus québécois qu’un autre… “Le Ti-Punch est très français ! Et le cocktail québécois, c’est simple : il s’agit du Cocktail du Québec qui a été créé l’année dernière !” 

Profitez de l’événement pour savourer des cocktails dans les 30 bars et restaurants partenaires de l’événement et pour participer à divers ateliers ou soirées. Notez aussi qu’un très beau brunch aura lieu le dimanche 20 mai au Perles et Paddock. Au menu : un repas, 2 cocktails, 1 digestif pour 40$. Cheers/Tchin’!