Où aller voir des films en VO sous-titrés en français à Montréal?

© Daisy Le Corre

Qu’on se le dise : s’installer à Montréal, c’est minimiser ses chances de pouvoir visionner un film en VOSTFR au cinéma. À moins d’être parfaitement bilingue ou d’aimer le doublage en français, les options sont réduites.

“Avant, la plupart des Québécois regardaient des films doublés en français de France, mais beaucoup d’entre eux ne s’y retrouvaient pas,” indique Amélie Michaud, coordinatrice du Ciné Campus de l’Université de Montréal. “Le public québécois n’est pas habitué aux sous-titres et le spectateur moyen (non-cinéphile) va préférer une version doublée.”

La régie du cinéma au Québec, quant à elle, a annoncé dans le cadre de la Loi du Cinéma : “une version doublée en français du film au Québec doit avoir été adoptée, produite et enregistrée par une personne domiciliée au Québec ou par une entreprise dont le principal établissement, tel que défini par l’article 104, est situé au Québec.”

Bref, les possibilités de voir un film dans différentes versions (vf, vo ou vostfr) n’existent pas. “Quand un film est doublé en québécois, il n’est pas possible de le trouver sous un autre format”, déclare simplement Amélie Michaud avant d’ajouter que la plupart des films « box office » seront forcément doublés, alors qu’un film plus pointu ne le sera pas. “Il s’exportera au Québec avec un format sous-titré.”

Mais pour répondre à la question du titre de cet article, voici quand même une petite liste de cinémas montréalais qui proposent des films en vostfr:

1. Le Cinéma Beaubien : comme sa description Facebook l’indique, il offre une programmation en salle comprenant principalement des films tirés du répertoire d’auteurs et de primeurs, sans exclure le cinéma commercial québécois.

2. Le Ciné Campus de l’Université de Montréal : une salle de cinéma professionnelle sur le campus, à prix réduits. Étudiants : 4$, grand public : 5$. Profitez-en et arrivez un peu en avance pour profiter du meilleur emplacement.

3. Le Cinéma du Parc : “ouvert sur le monde tout en demeurant à l’affût des créateurs d’ici, et à l’écoute des différentes communautés culturelles de la grande métropole, le Parc propose un cinéma alternatif riche en diversité”, c’est son Facebook qui le dit.

Peu importe le film, pourvu que le pop-corn soit bien beurré ! Bonne séance…