Top 10 des meilleures randonnées à faire au Québec

Source : Hikster site web

Infos pratiques

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Hikster.

Les grandes chaleurs sont de retour ! Vous ne savez plus quoi faire de vos journées ensoleillées ? Pourtant, la belle province abrite bon nombre de parcs et sentiers, de quoi faire de belles randonnées. Avec l’aide de Claire Deguelle, française et fondatrice de Hikster, guide en ligne de sortie en plein air à faire au Québec, Maudits Français vous a préparé une liste de 10 lieux à ne pas louper :

(Lire la suite sous l\'encart)

Les petits parcs non loin de Montréal

  1. Les sentiers du Mont Rigaud :
Source : Hikster site web

Situé environ à 45 minutes de Montréal, le Mont Rigaud propose une liste de cinq sentiers à pratiquer en raquette pendant la saison hivernale ou encore en randonnée, tout au long de l’année. Sur des distances allant de 2,76 km à 13,86 km, ces balades vous offriront l’opportunité de voir bons nombres d’oiseaux dont le grand héron, des écureuils à tête noirs ou pour les plus chanceux, des cerfs de Virginie. L’accès au parc est gratuit pour le plus grand bonheur de tous les visiteurs.

  1. Le parc du domaine vert :
Source : Hikster site web

Le sentier du domaine vert est composé de plusieurs boucles de randonnée. Pour passer de la boucle A à la boucle B, le but est de faire le tour de la première pour ensuite prolonger la deuxième, qui donne accès à la troisième et ainsi de suite, ce qui permet aux marcheurs de choisir la longueur et la durée de leur parcours. Le parc est ouvert toute l’année de 8h30 à 20h30. Les tarifs s’élèvent à 6 $ par personne et varient en fonction du nombre de visiteurs : 16,50 $ pour une famille et 5 $ par personne s’il s’agit d’un groupe de 30 personnes ou plus. Situé à seulement 30 minutes en voiture de Montréal, c’est une aubaine pour occuper vos après-midi à la dernière minute.

  1. Le parc régional des grèves :
source : Hikster site web

Le parc regorge d’activités autant l’été que l’hiver. Randonnée en forêt, hébertisme, escalade, Volley-ball, piscine, canot, ski de fond, raquettes, patin à glace, glissade… Les grèves offrent aussi à leurs visiteurs une grande biodiversité : oiseaux, anoures (amphibien), salamandres, reptiles, mais aussi 360 espèces de champignons ou encore 260 espèces de fleurs. Situé à un peu moins d’une heure de Montréal, l’accès au parc est gratuit, mais celui-ci détient un règlement très strict, afin de protéger la nature au mieux.

Randonnées de longueurs moyennes

  1. Parc National du Fjord-du-Saguenay :
Source : Hikster Site web

Collé au fleuve Saint Laurent et au village de Tadoussac, le parc National du Fjord-du-Saguenay s’étend sur une superficie de 319,3 km2. Il est situé à 5h30 de Montréal, une petite trotte, mais qui vaut le détour : un paysage à couper le souffle, et des randonnées accessibles à tous. On compte dix sentiers entre 3,26 km et 12,09 km, mais il vous est aussi proposé deux randonnées différentes sur trois et quatre jours : les sentiers des caps Sud et le sentier Le Fjord Nord. Il vous est possible de parcourir ces sentiers de fin mai à mi-octobre pour un prix de 8,90 $ par adulte et gratuitement pour les moins de 17 ans.

  1. Parc du Mont Tremblant :
Source : Hikster site web

Le pic Johannsen situé au sommet du Mont Tremblant, environ à 2h30 de Montréal, transporte ses randonneurs au point culminant de la région des Laurentides, à 824 M de haut. À son sommet, se trouve une plaque commémorative placée en 1995 pour fêter les 100 ans des parcs québécois. Deux activités s’offrent à vous : soit la randonnée classique d’une durée de 6h15 pour un niveau de difficulté soutenu, soit la balade en raquette, durant 10h45, pour un niveau de difficulté exigeant. Sur une distance de 14km, cette randonnée risque de donner du fils à retordre aux amateurs.

  1. La montagne de Marbre :
Source : Hikster site web

Située à quelques mètres de la frontière du Canada et des Etats-Unis, la vue au sommet de cette montagne vous réserve un magnifique paysage. Sur une distance de 13,42 km, trois activités différentes s’offrent aux randonneurs : la randonnée classique sur une durée de 6h a un niveau de difficulté soutenu et pour les plus hivernaux, une randonnée en raquette durant 10h15 à un niveau exigeant. Située à 3h30 de Montréal, cette balade risque bien de vous occuper toute la journée. N’oubliez pas vos appareils photo et votre casse-croute, histoire de ne pas en perdre une miette !

  1. Parc d’environnement naturel de Sutton :
Source : Hikster Site Web

Situé à 1h30 de Montréal en voiture, le parc d’environnement naturel de Sutton (PENS) donne accès à la cime de 4 sommets allant de 732 mètres pour le plus petit (Abénakis) jusqu’à 968 mètres pour le plus haut (Round Top). Se parcours n’est pas recommandé pour les amateurs, mais plutôt pour des sportifs habitués à faire des randonnées au niveau exigeant. Le PENS offre à ses randonneurs l’immense chance de gravir les 4 sommets dans la même journée, sur une distance de 17,71 km, en 9h15 de temps. L’entrée au parc est payante au prix de 6 $ par adulte, 4,50 $ pour les étudiants, 3 $ pour les enfants entre (6 et 17 ans) et de 15 $ pour une famille. Il vous est possible également de prendre un abonnement à l’année, au prix de 35 $ pour un adulte et 25 $ pour un étudiant de 18 à 25 ans. Il est de plus précisé sur le site internet du parc que depuis 2016, il est possible de payer sa cotisation de membre par du travail bénévole.

Randonnées de longues distances à effectuer sur plusieurs jours

  1. Sentier international des Appalaches :
Source : Hikster site web

Si vous comptez prendre des vacances loin de la civilisation, Hikster a concocté, à l’aide du site du sentier international des Appalaches du Québec (SIA) une longue randonnée sur 39 jours. Seulement concentré sur la partie Québécoise, le site propose des randonnées situées entre 8 et 30 km par jour. Il est impératif de donner votre itinéraire à la SIA, afin qu’ils puissent faire un suivi lors de votre périple, pour connaître votre progression. Quelques règles de respect de l’environnement et quelques bons conseils d’acclimatation vous seront donnés par la SIA afin que votre périple se passe le mieux possible. La saison des randonnées s’étend du 24 juin jusqu’à l’action de Grâce. Pour connaître les tarifs longues randonnées, cliquez ici.

  1. La traversée de Charlevoix :
Source : Hikster site web

De six à sept jours de randonnées pour découvrir les hauts monts de Charlevoix ! La traversée propose des journées de randonnées allant de 5,2 à 15 km de marche. Cette offre s’adapte à tous les niveaux sportifs, que vous soyez novice ou expert. Quelques obligations se présentent à vous avant de pouvoir débuter votre randonnée : la réservation est obligatoire afin de s’enregistrer et d’obtenir toutes les informations pratiques, en période de chasse, il est obligatoire de porter un dossard orange ou encore, les raquettes sont interdites sur ce sentier. Les randonnées sont disponibles toute l’année en incluant une contribution volontaire de 5 $ pour l’utilisation des sentiers, concernant la traversée complète qui compte 105 km, vous serez amenés à payer vos hébergements ainsi que quelques parcs soit vous obtiendrez en tout pour 6 nuits et 7 jours de randonnée un total de 250 $ par personne. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Coup de cœur de Claire Deguelle :

  1. Le Mont des Morios :
Source : Hikster site web

Pourquoi un coup de cœur ? Tout simplement parce qu’après avoir parcouru plus de 30 km de randonnée, l’arrivée au sommet donne des frissons avec un point de vue à 360° sur le fleuve et les montagnes de Charlevoix. Il est possible de parcourir 4 sentiers différents allant de 8,86 km à plus de 30 km pour le plus long. Les périodes d’accès sont autorisées de juin à fin octobre, du lever au coucher du soleil. Au sujet des tarifs, la carte annuelle s’élève seulement au prix de 5 $.

Infos pratiques

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Hikster.

Publicité