Confinement : on fait quoi pour le Nouvel An ?

Shutterstock

Clubs, bars et restaurants fermés, rassemblements interdits… c’est un jour de l’an atypique que vont devoir passer les habitants du Québec. Même si plusieurs se préparent à passer une soirée classique devant la télé, d’autres tentent d’organiser un événement original pour fuir la routine et tenter de se vider la tête. Malgré tout.

Gastronomique à la maison

(Lire la suite sous l\'encart)

Plusieurs d’entre vous prévoient d’organiser une soirée qui ressemble aux autres, en mode chic avec si possible un bon restaurant -mais dans le respect des règles sanitaires. C’est notamment le cas d’Alexandra. « Nous allons mettre nos plus beaux habits et coiffures puis nous allons commander un restaurant cuisine fine avec plusieurs services tout en dégustant une bonne bouteille plus chère que ce qu’on boit normalement », prévoit la jeune femme avec son conjoint. Même chose du côté de Fiona qui souhaite également apporter son soutien aux restaurateurs. « Il y a des super bons restaurants qui proposent des formules « prêt-à-cuisiner » donc ça va être certainement un bon restaurant gastronomique à la maison pour le soir du Nouvel An ! ».

L’idée est de recréer une ambiance resto tout en étant dans le confort de sa maison. Pour se faire, de nombreux restaurants proposent des plats gastronomiques à emporter. Il est aussi évidemment possible de mettre la main à la patte et d’épater sa bulle familiale pour l’occasion. « On va essayer de faire une soirée différente de ce qu’on fait en général, comme ça on va avoir l’impression de faire une nouvelle activité même si on est confiné à la maison », poursuit Alexandra. Enfin, pour peaufiner l’ambiance, elle souhaite aussi mettre de la musique pendant le repas et pourquoi pas danser ensuite !

On s’amuse !

Pour Emilie, les copains Français seront présents ce soir-là … mais en ligne ! En effet, la jeune femme prévoit de geeker avec ses amis, eux aussi confinés ! Au programme, ARK, Among Us, Planet Zoo et bien d’autres !

Du côté de Coline, ce sera aussi animé, mais directement dans les pièces de son appartement puisque celle-ci prévoit une chasse au trésor pour son copain. Cela lui permet aussi de passer le temps. « Ça va m’occuper entre Noël et le 1er de l’an, et nous occuper une bonne heure pendant la soirée ! », explique-t-elle. En plus d’être une activité ludique, la chasse aux trésors aura un goût de douce nostalgie. Chaque étape de la chasse sera en lien avec les événements marquants de leurs premiers mois au Canada. « Par exemple, je veux lui faire découvrir le mot randonnée avec un rébus, pour cacher le prochain indice dans nos chaussures de randonnée », lance-t-elle.

Il sera question d’une soirée films et coupe de champagne pour Élise et son amoureux. Mais le tout dans une grande cabane en draps. Retourner en enfance, quoi de mieux pour décompresser ! Enfin, chez Clarisse, ce sera jeux de société. « Avant le confinement nous allions tous les lundis au club social du Randolph », se rappelle-t-elle. Par la suite, elle souhaite faire un « énorme » ménage de printemps en plein hiver « pour que la nouvelle année commence bien ».

Relaaax

L’année 2020 a été particulièrement éprouvante pour tout le monde. Alors, pourquoi ne pas profiter du calme imposé pour le Nouvel An pour se ressourcer ? C’est ce que prévoit par exemple Aurore en allant dans un hôtel avec piscine extérieure chauffée à Montréal. « On reste dans la même ville, mais on s’offre une parenthèse », se réjouit-elle. Sandra aussi va louer une chambre d’hôtel et souhaite profiter d’un bon repas, d’un peu de champagne, mais surtout d’un massage revigorant. Après sa soirée jeux de société, Clarisse veut aussi s’offrir une pause et prévoit une journée cocooning pour la première journée de l’année. « Masque, bain, bougie… on essaie de rester positifs ! », déclare-t-elle.

Être avec les siens, virtuellement

Joémie et Marion, deux mamans franco-québécoises, ont lancé « Abracadabra » pour fêter avec ses proches à distance. Avec leurs kits téléchargeables, ludiques et abordables, les deux entrepreneures souhaitent connecter les gens, en toute sécurité. « La distanciation sociale faisant des ravages sur la santé mentale de tous, il faut d’autant plus porter une attention particulière envers nos aînés, nos proches, nos amis », expliquent-elles.

Les kits aident à organiser une fête virtuelle personnalisée d’environ 1h30 en quelques clics afin de créer « des moments magiques ». Suggestion d’ambiance, quiz style Trivial Pursuit, animation « débats et discussion », activité créative ou encore création d’un souvenir sont au programme. Pour la fin de l’année, Abracadabra propose deux kits : en famille et entre amis au cout de 19.99$ +txs.

En plus de vouloir réunir les familles et amis, Joémie et Marion souhaitent reverser une partie des bénéfices directement aux personnes isolées ou dans le besoin grâce à des associations locales. “Nous tenons à ce que nos communautés bénéficient des retombées engendrées par ce nouveau projet synonyme d’espoir”, exprime Marion Cochen.

Un Nouvel An d’aventure

Les rassemblements sont interdits, mais les activités en extérieurs sont permises. C’est pourquoi Maxence a décidé d’en profiter, Nouvel An ou non! Pour lui, le soir du 31 décembre sera synonyme de randonnée de nuit « je souhaite voir le lever du soleil sur un mont ! », se réjouit d’avance l’aventurier.

Cédric, qui sera seul pour fêter la fin de 2020, souhaite aussi vivre une expérience en extérieur. « C’est un bon moyen pour moi de décrocher de pas mal de choses », confie-t-il. Une fois les courses faites, le jeune homme prendra sa voiture direction le mont Mégantic pour une soirée photo, du coucher du soleil à la nuit noire. « Pas d’alcool, pas de bruit, juste moi et mon appareil photo à passer un moment dans le calme, dans la nature, à pouvoir me retrouver avec moi-même et ne penser à rien d’autre que de régler correctement le triangle d’exposition sur mon boîtier. En cette fin d’année, c’est la chose dont j’ai le plus besoin », poursuit le passionné.

Pour lui, cette pandémie est une occasion idéale pour changer ses habitudes et profiter pleinement de la nature environnante. « Finir complètement bourré à 4h du matin avec la musique à fond c’est faisable partout, conclut-il, mais marcher sur un lac gelé et de la forêt à perte de vue, non. »

Publicité