Que faire de votre voiture si vous partez (sans elle) à Noël ?

La question du stationnement de son véhicule en hiver : un casse-tête ! crédit : Shutterstock

Vous habitez Montréal ? Vous possédez une voiture ? Alors, vous avez dû le remarquer : difficile, impossible même, de stationner votre véhicule en ville plusieurs jours sans le déplacer. Un véritable casse-tête hebdomadaire ! Et quand arrive le moment de rentrer voir la famille en France (ou ailleurs), il s’agit même d’un dilemme : que faire de cette voiture sans risquer de recevoir des contraventions en rafale ou de la voir embarquée par la fourrière ? Maudits Français vous livre plusieurs options… de la moins chère à la plus onéreuse. Et oui, il n’y a pas de miracle !

Le système D : les amis !

Pour partir l’esprit tranquille, et à moindre frais, tous les Québécois vous le diront : le meilleur système est de laisser votre voiture chez des amis, si possible même en banlieue. Votre voiture pourra rester garée devant la propriété ou dans leur garage sans craindre les assauts du service municipal de stationnement qui veille au grain et qui, à la moindre occasion, sévit à coup de contraventions. Il vous en coûtera un bon petit cadeau made in France ! Pas si pire.

L’autopartage

C’est une tendance qui se développe à vitesse grand V. Certains expatriés qui rentrent pour une période assez longue en France décident de “sous-louer” leur véhicule. Il existe plusieurs applications et services de locations entre particuliers. À Montréal, Turo, plateforme d’autopartage, fonctionne plutôt bien. Elle vous  permet d’inscrire gratuitement votre véhicule sur la plateforme en ligne pour le louer. Le tarif de location est suggéré par l’algorithme de Turo, mais vous pouvez le modifier.
Autre solution : si vous craignez de louer votre voiture à des inconnus, vous pouvez la prêtez à des amis qui se chargeront de la déplacer les jours de déneigement. Mais prévenez votre assurance avant le départ.

Faire appel aux voisins

Si vous êtes bien connecté avec vos voisins, vous pouvez leurs proposer, contre petite rétribution, de se charger de votre véhicule durant votre absence. Cela doit inclure de la déplacer en fonction des règles de stationnement du quartier mais aussi de la déneiger en cas de tempête et d’être vigilant lors du chargement de neige.

Louer un garage dans votre quartier

Pour laisser votre voiture en lieu sûr, vous pouvez décider de louer un garage, ou une place chez quelqu’un. Dans les groupes Facebook de votre quartier, vous pourrez trouver des personnes intéressées pour vous louer à un tarif acceptable un abri pour votre voiture. Le site Kijiji regorge aussi de propositions, mais à tarif pas toujours avantageux.

Les parkings 

À Montréal, certains citadins ont l’habitude de laisser leur voiture sur des parking relais, situés à proximité de certaines stations de métro. L’un des plus convoités est celui de la place Versailles. Vous trouverez toutes les possibilités, dont celui de prendre un stationnement mensuel ici. Seule problématique : les périodes de déneigement, où les véhicules doivent changer de places.
Si vous aviez songé à laisser votre voiture sur le parking d’une grande surface, mauvaise idée. Vous risquez de prendre une contravention et de devoir aller la chercher à la fourrière. Ce qui peut vite gonfler la facture à plusieurs centaines de dollars.

La garer à l’aéroport 

Relativement pratique, l’option de stationner son véhicule dans les aéroports peut néanmoins être relativement coûteuse. À Montréal, il existe différents parkings. Les relais Écono Park (le P8 et P9), situés à 16 minutes de l’aéroport (en navette) vous feront débourser au minimum 124 $ (taxes incluses) pour une semaine (possibilité de réduction avec certaines compagnies aériennes). Et cela vous évite le coût de la navette ou du taxi aller-retour pour vous rendre de chez vous à Trudeau. Si vous êtes membres de CAA-Québec, vous pouvez bénéficier de 10 % sur vos frais de stationnement à l’aéroport.
Par contre, il est grand temps de réserver votre emplacement si vous comptez rentrer à Noël : vous ne serez pas les seuls à chercher une place !

Pour étudier toutes les possibilités de stationnement à proximité de l’aéroport, vous pouvez également vous référer à un comparateur de prix looking4.com.

La vendre !

Si vous êtes trop découragé par toutes ces contraintes pratiques et tarifaires, et pas seulement lorsque vous quittez Montréal, il vous reste une option : vendre votre véhicule !