Elections européennes 2019 : le parti écologiste EELV serait en tête à Montréal

18% des Français du Québec se sont déplacés aux urnes samedi 25 mai 2019.

Selon les premières estimations du Consulat, le parti Europe Écologie Les Verts (EELV) de Yannick Jadot serait en tête pour les Français du Québec, avec près de 30% des voix à Montréal.

EELV en tête à Montréal, LREM en tête à Québec

Les premières estimations de résultats pour les élections européennes montrent un réel engouement pour l’écologie chez les Français du Québec : 29,7% des voix à Montréal, et près de 26% à Québec pour la liste EELV.

Sur la deuxième marche du podium provisoire à Montréal, la liste Renaissance de LREM récolte 27,9% des voix. Mais à Québec, le parti de la majorité présidentielle serait en tête avec 26,5%, au coude-à-coude avec EELV. À Montréal, la troisième place est pour l’instant remporté par la liste du Parti Socialiste, guidée par Raphael Glucksmann avec 8,3% des voix, juste devant La France Insoumise (7,8%), quatrième.

Les Français de Montréal ont montré qu’ils tournaient le dos au Rassemblement National, la liste menée par Jordan Bardella (FN -Prenez le Pouvoir), avec près de 5,3%. Toutefois, cette liste arrive en troisième position à Québec, avec 10% des estimations de vote. Le PS, lui, y est sixième avec près de 6% des voix. Les Républicains dépassent péniblement les 6% à Québec (5ème position), et passe sous les 5% à Montréal (6ème position)

Des résultats provisoires qui contrastent avec ceux de métropole

Un premier résultat très différent des estimations données en métropole, où, à 20 h heure de Paris, le Rassemblement National arrivait en tête avec environ 23,7% des voix au niveau national. « Je suis bien content d’être à Montréal pour cette raison », confie Alexandre Nemmas, professionnel du marketing de 33 ans. En métropole aussi, le parti LREM serait en deuxième position, avec 22,5% des voix. La conscience écologique y serait moins forte qu’au Québec, avec environ 12,5% des voix pour EELV. Les Républicains seraient quatrième avec environ 8%, suivi par le Parti socialiste, ex æquo avec la France Insoumise, avec 6,5% des voix au niveau national.

Une forte participation

Si nous pouvons pas à ce stade confirmer les résultats, un grand gagnant s’impose déjà : la participation. Avec près de 18% d’électeurs qui se sont déplacés samedi 25 mai à Montréal, la conscience civique reprend du poil de la bête. Les dernières élections européennes de 2014 n’avaient mobilisées qu’à peine 10% des électeurs. En métropole aussi, la participation a créé la surprise, en franchissant la barre symbolique des 51% (contre 42,4% en 2014), soit même plus qu’aux dernières législatives.