5 films cultes à (re)voir pendant les fêtes

Qui dit fêtes de fin d’année, dit films cultes (pas forcément les plus connus) à voir et revoir. Au chaud sous la couette avec des chocolats, de préférence. Cette liste non-exhaustive est à compléter selon vos envies.

Mogambo (de John Ford)

Pourquoi on vous en parle ? Parce que ce n’est pas tous les jours que Clarke Gable, Ava Gardner et Grace Kelly s’ébrouent dans la jungle kenyane. Et que c’est l’occasion de se réchauffer un peu.
C’est culte parce que :  Grace Kelly arrive à confondre un hippopotame avec un kangourou.
À regarder avec : toute la famille.

Happy Christmas (de Joe Swanberg)

Pourquoi on vous en parle ? Parce que ce film à micro budget, sélectionné à Sundance, totalise “75% fresh” au tomato-meter de l’intraitable site Rotten tomatoes.
C’est culte parce que : Lena Dunham, la fabuleuse Annah de la série “Girls”, y est une fois de plus parfaite.
À regarder avec : sa cousine préférée.

La bûche (de Danièle Thompson)

Pourquoi on vous en parle ? Parce qu’on rit (beaucoup) et on pleure (un peu) pendant la saga de cette famille gentiment désarticulée.
C’est culte parce que : des répliques sont politiquement incorrectes. Et donc drôles.
À regarder avec : ses sœurs.

Le Martien de Noël (de Bernard Gosselin)

Pourquoi on vous en parle ? Parce que même si le film date un peu, le charme est toujours là.
C’est culte parce que : Ici, les enfants ont le droit d’accepter les bonbons d’un inconnu qui, en plus, a une tête vraiment bizarre.
À regarder avec : Des enfants. Et des martiens.

Le Père Noël a les yeux bleus (de Jean Eustache)

Pourquoi on vous en parle ? Parce que citer ce cinéaste de la Nouvelle Vague, c’est chic. Et que le film est disponible gratuitement sur YouTube.
C’est culte parce que : Jean-Pierre Léaud, l’acteur fétiche de François Truffaut, drague les filles déguisé en Père Noël.
À regarder avec : une bouteille de vin et des cigarettes (ou autres).