Un nouveau partenariat entre HEC Montréal et la Région Ile-de-France

Crédit : HEC Montréal

Ce n’est pas la première fois que la Région Île-de-France et la Délégation générale du Québec à Paris travaillent ensemble. Dix ans après avoir entamé leur coopération, les deux institutions ont signé une nouvelle feuille de route 2018-2021. L’objectif ? Renforcer leur coopération sur plusieurs thématiques : développement économique, mobilité des jeunes, coopération universitaire et scientifique, formation professionnelle, aménagement du territoire et la culture.

Ce 27 novembre, Marie-Carole Ciuntu, Vice-présidente de la Région Île-de-France en charge des lycées et de l’administration générale, et sa délégation, seront en visite à HEC Montréal afin de sceller ce nouvel accord de partenariat. “Cet accord bâtit un pont supplémentaire entre le Québec et la France dans le domaine de la mobilité des talents et la recherche scientifique académique. C’est aussi une contribution forte à la francophonie”, stipule le communiqué envoyé pour l’occasion.

Deux conventions seront signées : l’une sur la mobilité des talents afin de renforcer la mobilité entre les étudiants diplômés d’HEC Montréal et la Région Île-de-France, et une autre sur un projet de recherche scientifique. “Cette convention a pour but de mener un projet de recherche court sur l’administration libérée mené par un post-doctorant d’HEC Montréal avec une publication d’un ou plusieurs articles dans différentes revues de gestion”, nous a indiqué Christophe Roux, chargé de mission « Projets Stratégiques » à la Région Île-de-France.

“Le Québec est une source d’inspiration à plusieurs égards et la Région se félicite de renforcer les interactions, grâce au partenariat qu’elle signe avec HEC Montréal, École de gestion de calibre international”, précise encore le communiqué envoyé par l’équipe de Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France depuis 3 ans.

À noter que Marie-Carole Ciuntu participera également à une conférence intitulée « Libérer le travail pour une administration moderne, ouverte et innovante » suite à la signature de la convention.