Retrouvez l’esprit d’un marché de Noël français à Montréal

Marché de Noël
Crédit photo : ChristinaT - Flickr

Un village de Noël s’installe dans l’arrondissement du Sud-Ouest à Montréal du 8 au 17 décembre 2017. L’événement aux 22 chalets s’inspire des marchés de Noël européens comme on en trouve à Strasbourg, Paris ou en Autriche. Derrière ce projet se cache une équipe de bénévoles qui a su convaincre élus locaux, commerçants et associations culturelles.

Des petits chalets, des artisans locaux, de la raclette et une projection des Bronzés font du ski : pour sa première soirée, le Village de Noël de Montréal a comme un air de France. Ce qui n’est pas surprenant puisque c’est une Française qui est derrière cet événement dont la programmation complète est à retrouver sur leur site internet.

“C’est une histoire simple. Ça fait 7 ans que je suis ici, je suis arrivée un 19 décembre et on voulait voir le marché de Noël. On a cherché et on s’étonnait de ne pas trouver ça à Montréal. Et avec ma fibre entrepreneuriale ça n’a pas pris bien longtemps pour que je commence à me dire : c’est ça qu’il faut faire”, raconte Lyne Basbous, fondatrice du Village de Noël de Montréal.

Une première édition avait été lancée en 2015 à la TOHU, dans le quartier de Saint-Michel. Et cette année, la Française a doublé la superficie de l’événement en arrivant à convaincre l’arrondissement du Sud-Ouest, Parcs Canada, les sociétés de développement commercial du quartier et les marchés publics.

Cette année, une dizaine de milliers de visiteurs sont attendus dans les trois sites aménagés à l’occasion : la Place du marché, le parc Sainte-Cunégonde et le parc Garneau. “Cette association avec le Village de Noël de Montréal nous permettra de profiter de l’effervescence de la période des Fêtes pour stimuler la vitalité de nos artères”, s’est félicité le maire Benoît Dorais, dont l’arrondissement participe à hauteur de 55 000 $.

L’homme, qui vient d’être réélu à la tête de la mairie du Sud-Ouest avec Projet Montréal, avait fait le tour des marchés de Noël européens l’année dernière. Une preuve de l’implication du quartier qui a facilité la tâche de l’équipe de Lyne Basbous. “Je crois qu’on a vraiment frappé à la bonne porte”, a commenté celle qui a nota

La Française a pu également compter sur le soutien de des associations de commerçants pour trouver les bons emplacements. “On n’a rien contre la place des Festivals, le Vieux-Port ou le Vieux-Montréal : mais on a l’intention de s’installer quelque part. On veut faire du Sud-Ouest et du quartier du Canal une destination incontournable”, a déclaré Robert Laramée, le directeur général de la SDC du quartier du Canal.

“Sur la place des Festivals, c’est plus un festival de Noël qu’un marché de Noël avec des marques présentes chaque année. Nous, on a un côté beaucoup plus authentique. Le simple fait que ce sont les bénévoles qui fabriquent les décors le montre”, complète la créatrice du Village de Noël de Montréal qui compte bien bonifier le concept des marchés de Noël européens. Reste à voir si l’essai sera transformé.