10 astuces pour magasiner comme en France à Montréal

Crédit : Marine Le Dantic

S’installer dans un nouveau pays, c’est apprendre à se créer de nouveaux repères petit à petit. Si on a l’impression de se sentir rapidement chez soi au Québec notamment grâce à la langue, la France reste tout de même à 7000 kilomètres de là… et ses magasins aussi ! Petit tour d’horizon pratique pour vous aider à faire vos emplettes sans paniquer.

Carrefour = Walmart
Si vous aviez l’habitude de faire vos courses à Carrefour (“Carrouf”) en France, sachez qu’au Québec l’équivalent s’appelle Walmart (“Walmarde” disent certain·es). Quoiqu’il en soit, vous y trouverez de tout comme à Carrefour : vêtements, plantes, meubles, ustensiles de cuisine, etc. En plus des denrées alimentaires, évidemment. Attention, vous pourriez y passer des heures et faire chauffer votre carte de débit/crédit plus qu’il n’en faut. Il existe aussi d’autres enseignes comme Provigo, Metro ou IGA qui s’apparentent davantage à nos Monoprix ou Franprix (vous le constaterez en passant à la caisse).

FNAC = Renaud Bray, Best Buy ou La Source
Ne cherchez plus en vain, la FNAC n’existe pas au Québec ! Si vous cherchez absolument l’équivalent, on vous conseille d’aller à Renaud Bray ou Best Buy voire même La Source pour tout ce qui est lié aux appareils numériques. Pour les livres, on vous recommande quand même les petites librairies indépendantes comme la librairie Le Port de tête ou les deux librairies du Square, parmi tant d’autres (vous pouvez d’ailleurs nous laisser vos bonnes adresses en commentaires.)

La Poste = Postes Canada
Pour expédier ou récupérer son courrier au Canada, il convient d’avoir repéré le comptoir postal le plus proche de chez soi ! Aussi étrange que cela puisse paraître aux nouveaux arrivants, ces fameux comptoirs postaux sont souvent situés au fond des pharmacies (qui font aussi supermarchés comme aux États-Unis) ou des dépanneurs, ces petits magasins de quartiers dont on va reparler ci-dessous.

Nicolas = SAQ
Il va falloir vous y faire, au Québec, vous n’irez plus chercher votre traditionnelle bouteille de rouge chez Nicolas. Rendez-vous à la SAQ (Société des alcools du Québec) de votre quartier : vous y trouverez toutes sortes de boissons alcoolisées allant des vins aux spiritueux… Elle a d’ailleurs le monopole sur les alcools forts (“question bête” à venir). Vous pouvez aussi acheter une bouteille de vin dans n’importe quel supermarché, à vos risques et périls. Avec modération, toujours.

Jardiland = Marché Atwater
Si vous avez la main verte, vous serez comme un poisson dans l’eau au Marché Atwater (ou Jean Talon) qui refleurit chaque année dès l’arrivée du printemps ! Allez-y, c’est une merveille. Si vous cherchez plutôt du matériel pour jardiner, on vous conseille de vous rendre dans l’une de ces pépinières toujours bien garnies. Notez aussi que l’ensemble des marchés publics de Montréal sont aussi des bonnes adresses pour faire vos courses de la semaine, à prix réduit.

Pharmacies = Jean Coutu, Pharmaprix, Familiprix
On l’a dit plus haut, au Canada comme aux États-Unis, les pharmacies sont aussi des supermarchés : pour un·e Français·e qui débarque, cela ne va pas de soi ! Ne cherchez donc pas la fameuse “croix verte” qui sert d’enseigne aux pharmacies françaises, vous n’en verrez aucune scintiller à Montréal. Sachez aussi que votre pharmacien·ne québécois·e peut également vous prescrire une ordonnance, si nécessaire. Mais une bonne partie des médicaments est déjà en libre-service dans le magasin.

Petit magasin de quartier = Dépanneur
Il est 19h30, vous êtes en train de préparer un dessert et vous vous rendez compte qu’il vous manque du lait et des oeufs… Pas de panique : rendez-vous calmement chez votre dépanneur du coin qui se fera un plaisir de vous “dépanner” justement. Ouverts jusque tard le soir, on y trouve tout ce qu’on a oublié sur notre liste de courses de la veille. Comme l’écrit très bien Silvia Galipeau ici, “les Français ont leur Arabe du coin, les Anglais leur corner store. Mais personne, ailleurs sur la planète, n’a comme nous de dépanneur.” On vous prédit que vous allez vous attacher rapidement à votre petit dépanneur…

Gifi = Dollarama
Dollarama fait partie de ces enseignes à “prix unique” où l’on trouve des articles saisonniers à partir de 1$ : à ce prix là, ne soyez pas trop exigeants sur la qualité des produits ni sur leur provenance. Disons que cela dépanne quand vient le temps d’organiser une super fête ou “party” : vous y trouverez des assiettes, verres et couverts en plastique mais aussi des bonbons et même des déguisements…

Lidl ou Leader Price = Maxi, Super C
Si vous avez l’impression de passer la moitié de votre paie dans les supermarchés déjà cités plus haut, optez peut-être pour des “chaînes à escompte” comme Super C ou Maxi. Vous y trouverez tout ce que vous attendez qu’un supermarché vous offre mais à moindre coût. En revanche, préparez-vous à attendre peut-être un peu plus pour passer à la caisse et la fraîcheur de certains produits n’est pas toujours au rendez-vous. On ne peut pas tout avoir ! Sinon, vous pouvez évidemment aller chez Costco, imbattable en la matière… À ce propos, notez que l’équivalent de Costco en France n’est autre que Metro, bien différent du “Métro” qu’on connaît au Québec (parfois trompeur pour les Français qui débarquent).

Pas d’équivalent = Supermarché PA
Le Supermarché PA c’est LE bon plan de Montréal ! Certain·es font le déplacement des quatre coins de la métropole pour se rendre dans l’un des quatre magasins de l’enseigne (qui propose aussi des produits bios) : les prix sont aussi imbattables que la fraîcheur des produits proposés, à commencer par les fromages… Seul petit bémol : l’étroitesse des rayons et l’attente aux caisses, surtout en fin de semaine.