Montréal en zone rouge : ça change quoi ?

Les régions de la communauté métropolitaine de Montréal, de la Capitale-Nationale (sauf Portneuf et Charlevoix) et de Chaudière-Appalaches passeront en zone rouge à partir du 1er octobre à minuit, soit le « palier d’alerte maximale ». Afin de freiner la deuxième vague de COVID-19, le gouvernement Legault a annoncé de nouvelles restrictions et mesures qui s’appliqueront jusqu’au 28 octobre.

-Fermeture des bars, tavernes, casinos, salles à manger des restaurants, cinémas, salles de spectacles, musées, théâtres, bibliothèques et salles de réception. Les restaurants seront autorisés à faire des commandes à emporter ou en livraison. Les bibliothèques pourront continuer les prêts sans contact.

-Interdiction de rassemblements intérieurs et extérieurs. Seules les personnes vivant à la même adresse peuvent être ensemble. Exceptionnellement, une personne pourra être reçue au domicile pour des besoins particuliers (proche aidant, ouvrier, gardienne…). Les personnes qui vivent seules pourront recevoir un convive chez elles.

-Les visites dans les résidences pour personnes âgées sont interdites. Un seul proche aidant à la fois par résident sera autorisé.

-Le port de masque devient obligatoire lors des manifestations.

-Les déplacements entre les régions sont « fortement » déconseillés.

-Les lieux de culte pourront accueillir un maximum de 25 personnes pour des funérailles. Le gouvernement demande que les mariages prévus soient reportés.

-Les activités dans des lieux publics sont interdites.

Les écoles restent ouvertes. Les commerces, boutiques, entreprises pourront aussi poursuivre leurs activités tout comme les salons de coiffures, hôtel, salles de sport et centres sportifs en imposant le port du masque et la distanciation physique de deux mètres.

À ce jour, plus aucune région du Québec ne se trouve en vert.