Rentrée d’expatriation, Corinne Tisserand face au calme de sa nouvelle vie

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce 19ème épisode, Corinne Tisserand livre son témoignage. Elle est allemande, mais est mariée avec un Français. Sa première expatriation remonte à son plus jeune âge, puisqu’elle quitte son pays natal à 3 ans pour vivre en Asie pendant 14 ans. Quand il a fallu rentrer en Allemagne, tout ne s’est pas bien passé, notamment au lycée, où malgré ses origines, Corinne Tisserand ne se sentait pas chez elle. “J’ai eu une grande difficulté à m’intégrer au système éducatif allemand que je ne connaissais pas. Et puis, mes camarades de classe se connaissaient tous entre eux”, se souvient-elle.

(Lire la suite sous l\'encart)

Du coup, à 18 ans, elle prend la direction des Etats-Unis. Avant de rencontrer son mari, et de parcourir avec lui plusieurs continents, en passant par le Japon, Milan, Madrid et Rio de Janeiro. Soit plus de 15 ans d’expatriation.

Son second retour au pays en 2017, elle ne l’a pas fait en Allemagne, mais en France, pays d’origine de son époux. Pas simple. “Et puis, nous n’étions plus les mêmes que quand nous étions partis”, explique-t-elle. L’expatriation leur a ouvert l’esprit, devenu un peu plus aventurier. “J’adore Paris, mais je me demande toujours quand sera notre prochaine aventure, il y a un vrai manque face à ce calme nouveau dans nos vies”.

Listen to “Episode 19 : Corinne Tisserand” on Spreaker.

Publicité