Les dix tubes québécois que vous devez posséder sur votre playlist !

Parce qu’il n’y a pas que Céline Dion, ni Garou ou encore Lara Fabian dans la blanche Province, Maudits Français dresse une liste des incontournables à posséder au rayon de votre discothèque : rock, folklore, chansons à textes, rap… À vos écouteurs !

1 Arcade Fire
Originaire de Montréal, le groupe Arcade Fire n’est plus à présenter. Il est bien évidemment l’un des groupes canadiens les plus connus à travers le monde. Pour cette playlist, difficile de ne choisir qu’un seul titre, mais puisqu’il faut se lancer… on opte pour Reflektor.

View this post on Instagram

Our album Reflektor is 6 today 🥳 Link in story.

A post shared by Arcade Fire (@arcadefire) on

2 Jean Leloup

Éclectique, touche à tout, chanteur, acteur et aussi écrivain, Jean Leloup est un inclassable sur la scène québécoise qui s’est par ailleurs démarqué avec ses vidéo-clip audacieux. Il est une figure de la chanson d’icitte. Allez écouter Paradis City et vous ne pourrez pas rester deux minutes sans danser dans votre cuisine !

 

3 Hubert Lenoir

Si vous êtes au Québec depuis plus de deux ans, vous n’avez certainement pas échappé au phénomène Hubert Lenoir. Drôle d’énergumène, natif de Québec, cet artiste est révélé au grand public lorsque Radio Canada en fait sa révélation 2018-2019 dans la catégorie chanson. Puis son album Darlène est choisi comme finaliste du prix Polaris 2018. Il se fera aussi remarquer lors de son passage dans l’émission (québécoise) Tout le monde en parle. Depuis, Lenoir qui se définit comme un “artiste libre”, rejette tout forme d’étiquettes et les conventions, défraie les chroniques. On a choisi Fille de personne II, son gros succès.

4 Cowboys Fringuants… et les Trois accords

Parce qu’ils sont fidèles à leur ADN, qu’ils savent remettre le folklore québécois au goût du jour avec des chansons gentiment politiques, et surtout parce qu’ils ont le sens de la fête ! Depuis 20 ans, les Cowboys fringuants entraînent dans leur univers nombre de Québécois mais aussi de Français. D’ailleurs, leur tournée qui débutera en mars prochain dans l’Hexagone prouvait s’il le fallait que ces cowboys-là sont toujours en selle. Vous avez certainement entendu leur nouveau titre L’Amérique pleure.

Pour cette play-list, on conseille l’indémodable : Les étoiles filantes, mais si vous voulez vous penchez sur l’histoire québécoise, vous serez plutôt sensible à Lettre à Lévesque. Et si vous aimez Montréal, écoutez La Reine… et vous ne direz plus jamais boulevard Saint-Laurent mais La Main !

Au rayon des artistes qui ne se prennent pas trop au sérieux mais qui sont très populaires et capables de vous faire danser durant des heures, on cite Les Trois Accords, groupe de pop rock humoristique canadien, originaire de Drummondville. Vous pouvez piocher dans Retour à l’institut, Ouvre les yeux Simon, et bien sûr Bamboula.

Le groupe est actuellement en tournée en France et leurs concerts au Québec affichent complet.

View this post on Instagram

Si tu fuck avec notre crew, on te #petelayeule

A post shared by Les Trois Accords (@lestroisaccords) on

 

5 – LOUD

2019 fut son année au Québec avec la première apparition d’un rappeur au Centre Bell. Simon Loud, tout juste 30 ans, est la star montante du rap surtout auprès des jeunes Québécois. Et c’est d’ailleurs le magazine français Les Inrockuptibles qui repère la pépite lors de sa tournée française en 2017, donnée après la sortie de son premier album Une année record. Un album qui l’emmène sur la voie de la consécration.
Le 24 mai 2019, il fait paraître son deuxième album : Tout ça pour ça. Il collabore, dans cet album, avec la chanteuse québécoise Charlotte Cardin sur le titre : Sometimes All The Time. Il a depuis multiplié les récompenses.
Son titre Toutes les femmes savent danser est notre favori.

Roxane Bruneau

Ascension fulgurante pour cette jeune artiste qui s’est d’abord fait une réputation via les réseaux sociaux. Pour cet enfant de la rive sud de Montréal, le succès est en effet arrivé sur Instagram, Facebook et You Tube. Puis, lorsque la jeune Montréalaise rejoint un producteur en 2017, son album Dysphorie devient vite parmi les plus écoutés au pays et son titre J’pas stressée devient la chanson francophone la plus populaire de 2017 sur les ondes radio de CKOI.

Textes percutants et anticonformistes, Roxane Bruneau ne passe pas inaperçue sur la scène actuelle. Avec son titre Des p’tits bout de toi, on l’a entendue sur toutes les ondes en 2019.

7 Charlotte Cardin 

Auteur, compositrice, interprète, Charlotte Cardin a d’abord commencé sa carrière en tant que mannequin, avant d’être repérée sur le petit écran, à l’émission La Voix en 2013, par un certain Garou qui l’invite alors sur son album Au milieu de ma vie pour un duo  Du vent, des mots. Petit à petit, la chanteuse à la superbe voix fait son trou, se fait remarquer par Elton John qui adore son titre Main Girl. Chantant en français et en anglais et tout en délicatesse, elle se construit actuellement une réputation à l’international sans même n’avoir sorti d’album! Elle a ouvert le dernier festival de Jazz de Montréal sur une place des arts bondée. Écoutez Like it’s doesn’t Hurt.

8 Pierre Lapointe

Nouvelle coqueluche des médias français et québécois, Pierre Lapointe est un poète, rêveur, et un véritable ambassadeur de la chanson francophone. À l’été 2014, il fait d’ailleurs un passage quotidien sur France Inter pour des chroniques pleine de légèreté et amusantes, et se fait remarquer en France. Cet amoureux des mots, de textes beaux et délicats, du piano aussi, est né sur les bords du Saguenay Lac Saint-Jean et s’inscrit dans les veines des Robert Charlebois ou encore Alain Souchon. Pour déjouer l’ennui est le titre de son dernier album.

Et pour avoir une idée de son répertoire, voici Sais tu vraiment qui tu es ou encore La science du coeur.

9 Robert Charlebois

“Je reviendrai à Montréal, dans un Boeing bleu de mer, j’ai besoin de revoir l’hiver”… et vous connaissez la suite ! Incontournable, forcement ! Impossible d’ignorer ce grand monsieur de la scène québécoise, un chanteur au répertoire absolument génial, et en plus un artiste vraiment sympa. À plus de 75 ans, il reste présent sur la scène culturelle montréalaise et bien au-delà.

Évidemment, on choisit (donc) Je reviendrai à Montréal, dans une version signée Lapointe (lire ci-dessus) et Charlebois. Mais il y a aussi l’inoxidable Lindberg sur l’album Quebec Love, Je rêve à RioC’est pas physique, c’est électrique…

View this post on Instagram

Parce-que je suis un vrais fan, et qu'un soir de fête nationale, c'est juste parfait ! Toutes mes photos sur ma page facebook ! #StJeanMTL #FêtenationaleMTL #saintjean #saintjeanbaptiste #saintjean #fetenationale #fêtenationale #fnqc #quebec #québec #québécois #514 #montreal #mtl #mtlmoments #placedesfestivals #quartierdesspectacles #cinqcentquatorze #somontreal @alternativerockpress @fetenatmtl @fetenationale #stage #showtime #livemontreal #514 #montreal #mtl #mtlmoments #streetof514 #mtlblog #montrealjetaime #livemontreal #topmontrealphoto #jaimemontreal #montreal_gallery #mtlregram #cinqcentquatorze #somontreal #yul @alternativerockpress @quartierdesspectacles_mtl #quartierdesspectacles #robertcharlebois @icirctele @bnw_quebec

A post shared by Benoit Z. Leroux (@benoit.z.l) on

10 – Incontournable Cohen

Parce qu’il nous regarde où que l’on soit dans Montréal, spéciale dédicace à Leonard Cohen,  dont la voix grave continue d’émouvoir des générations. On citera Hallelujah mais son album posthume Thanks for the dance, paru en 2019 grâce à son fils, est aussi de toute beauté.

Décédé en 2016 à Montréal, enterré au cimetière juif de de la ville, Léonard Cohen a laissé un immense héritage musical et continue d’inspirer les artistes. Il est aussi l’un des chanteurs dont les titres sont les plus repris (Jeff Buckley entre autres). La légende reste vivante.