Dix surprenantes reconversions d’églises à Montréal

Crédit : Agathe Beaudouin

Une église au milieu d’une université ou transformée en restaurant, en bibliothèque, et même en théâtre… À Montréal, autrefois surnommée “la ville aux 100 clochers”, environ 20 % des églises se seraient métamorphosées. Les exemples ne manquent pas… Petit état des lieux (non exhaustif) de cette originalité montréalaise, et même québécoise.

1 – Notre-Dame du Perpétuel Secours : un théâtre

Le théâtre Paradoxe a pris place dans l’immense église Notre-Dame du Perpétuel Secours. Photo mise à disposition par le théâtre Paradoxe.

En 2010, le théâtre Paradoxe acquiert l’église Notre-Dame du Perpétuel Secours dans le quartier Ville-Emard (dans le sud ouest) pour la transformer en salle de spectacle, ouverte en 2014. Une initiative à caractère social puisque l’organisme offre à des jeunes en situation d’exclusion une formation technique dans le domaine des arts de la scène. Ce projet a aussi permis de maintenir une grande partie du bâtiment initial dont les dimensions et l’architecture permettent une programmation riche et variée, dans un décor époustouflant !

2 – Église Saint-Mathias Apôtre, un restaurant d’insertion

Ce restaurant solidaire, aménagé dans une ancienne église, edt devenu une institution.

Le Chic Resto Pop, vous connaissez ? Si vous passez par le quartier Hochelaga-Maisonneuve, vous entendrez certainement parler de cette institution qui oeuvre dans le social depuis près de trente ans. Et propose, entre autres, des repas à prix modiques dans une église !

3 – Église Saint-Sauveur, un hôpital 

Le clocher Saint-Sauveur a retrouvé sa place initiale, à côté du nouvel hôpital de Montréal. Photo Agathe Beaudouin

Cette métamorphose là est peut-être celle qui étonne le plus les touristes : une église intégrée à un nouvel hôpital ultra moderne. L’église Saint-Sauveur est longtemps restée abandonnée avant que ne soit érigé à son emplacement, rue Saint-Denis, le tout nouvel hôpital de Montréal (2018). Au moment de la construction du CHUM, le sujet avait d’ailleurs suscité une vive polémique dans la ville. Il a été décidé de conserver le clocher et de le “coller“ au bâtiment hospitalier, offrant un paysage pour le moins étonnant.

4- Église Saint-Joseph, un laboratoire de culture urbaine

Reconversion d’un nouveau genre pour l’église Saint-Joseph. Photo Salon 1861.

Au cœur de la Petite Bourgogne, l’église Saint-Joseph de style néo-gothique (1862) est devenue un lieu de rencontres, d’échanges, d’exposition et de co-working, puisque c’est ici que prend racine le Salon 1861. Ses responsables veulent en faire « un laboratoire de culture urbaine » au coeur du quartier de l’Innovation.

5 – Église Saint-Jacques, une université

A la sortie du métro Berri-Uqam : une église devenue université ! Photo Agathe Beaudouin

Si vous passez par la station de métro Berri-Uqam et que vous suivez la direction de l’UQAM, ne vous étonnez pas d’arriver dans un grand hall et d’observer les rayons de soleil traverser les hauts vitraux… Vous êtes dans l’ancienne église Saint-Jacques, désormais totalement intégrée à l’université du Québec à Montréal.

6 – Église Erskine : un musée

Le musée des Beaux-Arts et “son” église Erskine. Crédit photo : dossier de presse MBAM, Marc Cramer

Même le musée des Beaux-Arts a cédé à la tentation ! Rue Sherbrooke, impossible de manquer cette imposante façade de style néo-roman. Cette ancienne église presbytériennes qui date de 1894 est désormais propriété du MBAM, depuis 1986, où se déroulent des concerts. Elle abrite aussi une importante collection de vitraux.

7 – Chapelle de la Maison-mère des sœurs de la congrégation de Notre Dame : un collège

Dans le quartier Westmount, la chapelle fait office de bibliothèque. Photo courtoisie.

Dans le très chic quartier Wesmount, cette chapelle en impose par sa façade monumentale dotée d’une grande rosace et d’un grand dôme de cuivre. L’édifice fut racheté en 1982 par le collège Dawson, qui en a fait une grande bibliothèque et salle de lecture.

8 – Église Saint-Henri, prestigieux hôtel des ventes

L’église Saint-Henri a beaucoup joué dans la notoriété de l’ancien hôtel des encans. Photo courtoisie.

Dans le quartier Saint-Henri, l’église éponyme avait, depuis 2004 et jusqu’en 2018, comme fidèles des collectionneurs puisqu’y était installé l’hôtel des encans, une sorte de petit hôtel Drouot, dans un décor superbe. Cette initiative fut à plusieurs reprises saluée et primée, et participa à la notoriété de la maison Iégor, qui vient de déménager sur Sherbrooke.

9 – Église de l’Ascension : une bibliothèque

A l’intérieur de la bibliothèque du Mile-end. Photo courtoisie.

Dans le Mile End, sur Parc, la bibliothèque de quartier occupe depuis 1993 l’ancienne église “Church of the Ascension“construite en 1910 dont le plafond en bois, les arches et les vitraux ont été conservés. Le 12 mars 2015, elle a été renommée bibliothèque Mordecai-Richler en hommage à l’auteur de renommée internationale qui habitait le quartier.

10 – Et des condos… par dizaines !

A Montréal, de très nombreuses églises sont devenues de luxueux appartements, ici sur Saint-Laurent. Photo : Agathe Beaudouin

Autre transformation très en vogue pour les églises montréalaises : l’aménagement de condos. Un peu partout dans les quartiers de la ville, aussi bien à Mont-Royal qu’à Villeray, Rosemont et dans Verdun, des lieux de culte sont devenus des habitations, souvent plutôt huppées. Vous en trouverez un bel exemple aux coins des rues Prince-Arthur et Jeanne Mance (où des appartements ont été érigés en 1985 dans la First Prebyterian Church). Ou encore sur Mont-Royal, et dans la Petite Italie.