Festival international de littérature (FIL) : une 25e édition riche en émotions

Crédit : Nelly Arcan © Laurent Aglat / Sylvia Plath © Tous droits réservés

Du 20 au 29 septembre, la 25e édition du Festival international de la littérature (FIL) aura lieu aux quatre coins de Montréal (dans 23 lieux exactement) et dans 25 librairies partout au Québec. Au programme de cette édition anniversaire : des paroles libres et inspirantes de femmes, de nouveaux regards autochtones, des événements liant la littérature à la danse, au théâtre, à la musique, aux arts visuels et numériques, et plus encore.

Pour l’occasion, plus de 200 écrivain·es feront le déplacement, parmi eux : la romancière et essayiste française Cécile Wajsbrot. Née à Paris en 1954, Cécile Wajsbrot est une romancière et essayiste, également traductrice de l’anglais (Virginia Woolf) et de l’allemand (Peter Kurzeck, Wolfgang Büscher). Depuis son premier roman, publié en 1982, elle poursuit une œuvre marquée par une douloureuse confrontation avec son histoire familiale. Elle vit actuellement entre Paris et Berlin, où elle a reçu en 2016 le prestigieux prix de l’Académie.

Le vendredi 27 septembre, elle participera au rendez-vous pour “L’ODE À LA PLANÈTE”. En cette journée de la grève mondiale pour la planète, le film “Métamorphose”, réalisé par Nova Ami et Velcrow Ripper, et produit par l’ONF, sera projeté. La projection de cette œuvre cinématographique qui prend le pouls de notre Terre et atteste de changements profonds sera suivie d’une discussion animée par Sylvain Dodier avec des écrivains qui n’hésitent pas à témoigner, par leur plume, de l’urgence d’agir : Cécile Wajsbrot, Marie-Louise Gay, Suzanne Aubry et Pascale Petit.
 

Les incontournables du FIL…

À ne surtout pas manquer, la soirée d’ouverture avec “Nelly & Sylvia”. Le FIL 2019 s’ouvrira avec les mots fulgurants et si actuels de Nelly Arcan et de Sylvia Plath. Dix ans après la disparition de la Montréalaise, Claudia Larochelle a imaginé une rencontre entre ces deux écrivaines qui, au-delà de leur fin brutale, partagent un génie et une parenté littéraire frappante. Dans une mise en lecture d’Alexia Bürger, Nelly et Sylvia se trouveront donc réunies pour la première fois à travers des extraits de leurs textes et les voix d’Evelyne Brochu et d’Alice Pascual, accompagnées de vidéos signées Ulysse Del Drago, et d’un environnement sonore de Vincent Legault. Prenez vos places.

Avec Rien d’autre que cette félicité, Nancy Huston nous plonge avec sa plume toujours affutée au cœur d’un de ses sujets de prédilection : la féminité. Sous la direction de Jennifer Alleyn et portée par la flûte d’Ariane Brisson, Pascale Bussières interprétera cette traversée de la femme dans ses âges et ses luttes face aux désirs et violences du monde et des hommes, jusqu’à la plus grande félicité : donner la vie. Prenez vos places.

Comment l’écriture et la danse peuvent-elles dialoguer, se répondre ? Dans Elle erre dans le songe, il respire ailleurs, l’autrice Guylaine Massoutre et la chorégraphe Louise Bédard, avec la complicité des danseurs Marie Claire Forté et Nicolas Patry, emprunteront le mystérieux passage entre ces deux formes d’art, explorant ce qui des mots s’incarne dans le corps et ce qui du geste laisse trace dans l’espace comme sur la page. Prenez vos places.

Retrouvez toute la programmation ici. Bon festival !