Le Français Stéphane Modat nommé chef de l’année au Québec

Crédit : Les Lauriers

Ce lundi 29 avril, à Montréal, le deuxième gala des Lauriers de la gastronomie a récompensé Stéphane Modat, du restaurant Le Champlain, au Château Frontenac à Québec, du titre de chef de l’année.

Cela fera bientôt 19 ans que le chef, originaire de Perpignan, s’est établi au Québec après avoir fait ses armes dans des grands étoilés Michelin d’Europe.

En deux décennies, ce passionné de cuisine et de chasse (adepte de la viande de bois) a su s’imposer comme l’une des figures émérites de la gastronomie québécoise. Il commande aujourd’hui les cuisines de l’hôtel Fairmont – Le Château Frontenac et vient de publier l’ouvrage Cuisine de Chasse. Comme on peut le lire ici, le chef s’est dit heureux de voir ses “efforts récompensés”.

Interrogé par Radio-Canada, il a également fait savoir que le meilleur est encore à venir pour la gastronomie québécoise. “On est aux prémices de quelque chose. Les artisans sont de mieux en mieux équipés pour pouvoir donner à tout le monde le meilleur : les fournisseurs, les producteurs, les éleveurs d’animaux. Ça fait en sorte qu’on a un panel de produits qui est hallucinant. On n’a rien à envier”, a-t-il conclu.