Aline Peugeot : « Les Québécois ont un profond désir d’introspection »

Aline Peugeot à Montréal Crédit : Daisy Le Corre

On en parlait ici. Fille adoptive du petit-fils de l’industriel Henri Peugeot et médium, Aline Peugeot est de passage au Québec pour une tournée de conférences-témoignages sur sa vie et son livre Du Chaos à l’éveil spirituel, publié l’année dernière aux éditions Exergue. Elle propose aussi des ateliers de découverte de la spiritualité et de la médiumnité ainsi que des séances de dédicaces. Rencontre clairvoyante.

« En France, la spiritualité est endormie ; au Québec c’est totalement différent. Les Québécois ont un profond désir d’introspection », constate Aline Peugeot, agréablement surprise. Un bon point pour la médium, qui veut pouvoir « mettre sa pierre à l’édifice dans un pays où toutes les idées, tous les points de vue sont acceptés », lance la Française adepte des principes spirituels amérindiens. Fatiguée de tout donner à un pays qui ne reconnaît pas sa “faculté”, Aline Peugeot semble déjà amoureuse du Canada où elle envisage (peut-être) de commencer un nouveau chapitre de sa vie. L’avenir lui dira.

Ayant découvert la médiumnité à un moment difficile de sa vie, Aline Peugeot conseille à celles et ceux qui sont au plus bas « de laisser se fissurer la carapace et d’être à l’écoute de son corps ». Ce n’est qu’en acceptant sa condition qu’on peut faire émerger son « soi intérieur, son soi profond ». Interrogée sur les difficultés de faire son « métier », elle répond en riant que tout le monde est médium à la naissance ! « Le médium a des facultés de compréhension, d’imagination et de créativité qu’ont tous les enfants, mais qu’ils abandonnent vers 6-7 ans, à cause de conditionnements parentaux, scolaires et sociétaux. » Pour atteindre un état de conscience modifiée, il suffit selon elle de s’ouvrir, se détendre et d’observer le monde qui nous entoure. « Ce n’est que de cette manière qu’on peut expérimenter l’appartenance au grand tout, qu’on passe d’observateur à élément. » 

Dans ses ateliers de découvertes, Aline Peugeot propose à chacun de trouver son chemin vers la spiritualité. « Chacun doit trouver son propre cheminement vers la spiritualité. Moi, je fonctionne beaucoup par la télépathie. » Elle utilise aussi l’hypnose pour ouvrir les barrières et permettre à ses élèves de « trouver leur moi intérieur ». Son prochain projet : adapter son livre en fiction, afin de pouvoir toucher un plus grand nombre de personnes, surtout ceux qui ne lisent pas. Elle est d’ailleurs en recherche d’un monteur et d’un réalisateur pour le mener à bien. À bon entendeur…

Enfin, même si elle confesse que porter le nom de Peugeot a parfois été un fardeau, elle reste très confiante en l’avenir. « J’aime profondément mon prochain, même au plus bas, je n’ai jamais détesté l’humain. Je crois sincèrement qu’en harmonisant les gens avec eux-mêmes, on construit un monde meilleur », conclut-elle.

Pour retrouver ses dates de conférences et d’ateliers médiumniques au Québec, rendez-vous ici.