Où manger de délicieux « poké bowls » à Montréal ?

© Kamehameha

Frais et savoureux, le poké, plat d’origine hawaïenne composé de morceaux de poisson cru, se picore traditionnellement à l’apéro ou en plat principal. Revisité, le poké montréalais se déguste dans des bols copieux sur une base de riz ou de quinoa, surmontée de légumes croquants et de cubes de thon ou de saumon crus fondants. Déclinés à toutes les sauces (soya, mayo épicée, terriyaki, etc.) voici notre liste de restaurants préférés où les déguster.

Kamehameha Snack Bar 

View this post on Instagram

Direction Hawaï >> @kamemtl ???

A post shared by Une Parisienne à Montréal (@laurejuil) on

Avec sa sélection de poké hyper originale pour petits et grands appétits, ce repaire du Village vous épatera avec ses recettes maison où l’on retrouve du chili, de l’échalote, de la betterave ou encore de la framboise. À déguster dans un décor « cocon », constellé de sièges en osier, de plantes suspendues et de murs rose guimauve.

Venice, 440 Rue Saint François-Xavier

C’est l’incontournable lorsqu’une envie pressante de poké arrive sur la table. Dans un décor purement californien, planche de surf suspendue au mur et menu hyper santé, commandez un poké de tofu, thon, saumon ou crevette dont vous ne ferez qu’une bouchée. La bonne nouvelle? Venice possède trois succursales montréalaises, pour tripler le plaisir!

Ahi Poke, 777 Rue Beaubien Est

 © Une Parisienne à Montréal

Une très bonne adresse de quartier, à deux pas du métro Beaubien. Ouvert en mai dernier, on y propose seize recettes originales de poké ainsi qu’un rabais bien sympathique de 20% sur l’heure du midi. À tester!

Gokudo, 630 Rue Cathcart

View this post on Instagram

A Culinary Experience

A post shared by Gokudo (@gokudo_mtl) on

Intime, feutré et confidentiel, le Gokudo est un sublime bar à cocktails caché derrière le minuscule comptoir japonais Ryoshi. Une fois votre verre commandé, fondez pour un « Samon Donburi », un bol de riz cousin du poké, absolument délicieux. D’accord, on triche un peu, mais il mérite vraiment qu’on parle de lui!