Allo Simonne : des pâtes à tartiner belges fabriquées à Montréal

Crédit : Isabelle Delorme

Triplement médaillés au Concours International du Chocolat Canada, ils ont lancé leurs pâtes à tartiner au chocolat et à la noisette en décembre 2017 et sont déjà distribués dans plusieurs points de vente gourmet à Montréal et ailleurs. La recette d’Allo Simonne ? Des produits goûteux et simples qui permettent de se régaler sans remords.

Ils déclinent leurs pâtes à tartiner avec des noisettes, du chocolat noir ou au lait, du praliné et/ou du sarrasin. Mais il y a une constante sur les jolies étiquettes d’Allo Simonne : la liste d’ingrédients est toujours très courte. “On ne comprend pas pourquoi dans les produits qu’on retrouve en supermarché, il y a plein d’huile de palme, de noix de coco, le sucre en première position…“, commente Quentin Ryckaert.

Chez Allo Simonne, on ne mange pas de ce pain-là. “Nous faisons des produits simples“, souligne Vincent Coja. “Avec l’essentiel : du chocolat, de la noisette, du sucre, de la vraie vanille, de la fleur de sel. Ce sont des gourmandises sans remords“, ajoute Quentin Ryckaert.

Crédit : Isabelle Delorme
Crédit : Isabelle Delorme

Si le couple a choisi de s’installer au Québec et de se lancer dans cette aventure sucrée, c’est notamment grâce à Simonne, la grand-mère de Quentin Ryckaert, qui lui a inspiré le nom de la gamme de produits. “J’ai vécu avec elle quand j’habitais BruxellesElle m’a transmis son attrait pour la bonne bouffe. Je lui offrais un bouquet de fleurs tous les dimanches. J’avais un très bon rapport avec elle et Vincent aussi (…) Elle voyageait énormément. Elle nous poussait à partir, à voyager“.

Et c’est ce qu’ils ont fait ! Quentin Ryckaert, qui a passé son enfance en Afrique avant de s’installer en Belgique pour ses études et le début de sa carrière en pâtisserie et chocolaterie, en a gardé le goût du voyage. “J’avais un ami qui était parti en PVT au Québec et qui avait adoré, ce qui m’a donné envie de le faire aussi“, se rappelle-t-il.

Dans l’avion qu’il prend pour Montréal en 2015 (“avec juste mon sac à dos, aucun boulot aucun logement“), il est assis à côté d’une connaissance de Patrice Demers (Patrice Pâtissier). Et c’est ainsi que commence sa carrière dans la pâtisserie montréalaise ! Il travaille pour les fêtes de fin d’année chez Patrice Pâtissier puis à la Pâtisserie Rhubarbe dont il n’a pas quitté les cuisines. Séparé géographiquement de Vincent Coja, ils se marient en Belgique au printemps 2017 et le couple se réunit à Montréal.

C’est la rencontre avec Daniel Haran, de la chocolaterie Monarque dans le Mile End, qui va déclencher le lancement des produits Allo Simonne. “Il avait une petite machine pour faire du chocolat à vendre“, raconte Quentin Ryckaert. “Je la lui ai rachetée pour mes noisettes. La machine me donne quelque chose de très lisse“. Sur les encouragements du chocolatier, le couple soumet trois pâtes à tartiner au Concours international du chocolat Canada. Elles sont toutes primées. “On avait le vent en poupe, on en a profité pour lancer les produits“, raconte Vincent Coja.

Aujourd’hui, les deux Belges gèrent le développement de la gamme Allo Simonne en marge de leurs emplois respectifs. Quentin Ryckaert s’attelle à la production des pâtes à tartiner dans les cuisines de la Patisserie Rhubarbe où il travaille comme pâtissier et loue un espace pour fabriquer les produits Allo Simonne. Vincent Coja, couvreur de son métier, s’occupe de la comptabilité et de l’administration.

Les projets ? Elargir le réseau de distribution, qui inclut à Montréal de jolies adresses comme Les Touilleurs, YUL Designs, la Pâtisserie Rhubarbe, le café  Le Esdale et la boutique Vrac § Bocaux où on peut remplir son bocal (liste des points de vente à Montréal et ailleurs ici). Et bientôt de nouvelles saveurs avec notamment de l’érable et du café… toujours sans remords !