Deux Français de Montréal lancent des oreillers en écales de sarrasin

Le 16 mars dernier, c’était la Journée internationale du sommeil. On en a profité pour discuter avec Christophe et Chan Rayrolles, deux amoureux français à l’origine de Maison Maya, une start-up qui fabrique des oreillers 100% québécois.

Ces deux-là ont l’expatriation chevillée au corps. En 2009, ils ont quitté Paris, leurs jobs confortables et leur vie bien rangée pour s’expatrier. “À Miami d’abord puis à Los Angeles et enfin au Québec, depuis 2015,” énumère Chan Rayrolles.

C’est sur les bancs d’ISEG Paris qu’ils se sont rencontrés, il y a 10 ans, et ne se sont pas quittés depuis. Ils partagent une même envie : celle d’être entrepreneurs. “À Miami, on s’est expatriés avec un visa d’entrepreneur et on avait ouvert un café français,” confie le couple. Au bout de deux ans et demi, ils partent vers Los Angeles où Chan est embauchée dans le milieu du textile. “On est arrivés au Québec, parce que j’ai été débauchée pour venir travailler à Montréal, toujours dans l’industrie textile”, dit-elle.

Au Québec, leur envie d’entrepreneuriat se réveille. Ils se lancent et rejoignent l’incubateur de startups d’HEC, Entreprism, en 2016. Naît alors Maison Maya en 2017, leur petite entreprise qu’ils inscrivent à la Grand-messe Montréal Inc pour y présenter leur première version d’oreiller.

La particularité de cet oreiller ? Il est fabriqué avec des écales de sarrasin. “Tout est produit localement au Québec”, explique Chan Rayrolles. La housse aussi est élaborée au Québec, avec un tissu 100% coton.

L’avantage du sarrasin, entre autres, repose sur ses nombreux bénéfices thérapeutiques. D’après Chan Rayrolles, on pourrait comparer les oreillers en sarrasin aux oreillers en mousse à mémoire de forme dans leur façon de réagir au corps et de s’adapter aux mouvements. C’est aussi un produit durable puisque les écales ont besoin d’être remplacées tous les 10 ans environ.

Christophe et Chan prévoient déjà de faire évoluer leur oreiller et de le décliner en plusieurs versions pour les adultes. “Peut-être une gamme pour les enfants avec un oreiller-peluche et une gamme bien-être, avec des coussins de méditation notamment”, selon les dires de Chan Rayrolles. Laissez-vous tomber dans les bras de Morphée…

- Services -