5 toponymes canadiens que les Français ne savent pas prononcer

Crédit : Kay Noele // En Saskatchewan, proche d'Eastend

Le Canada est un pays magnifique, on ne le répétera et on ne le visitera jamais assez. Ses habitant.es sont d’une gentillesse légendaire et son froid parfois polaire. Mais le Canada c’est aussi et surtout des noms de villes, provinces ou régions parfois imprononçables pour les Français.es (et d’autres). Essayez avec nous.

Saskatchewan
Nous non plus, en arrivant, on ne croyait pas que c’était le nom d’une belle province de l’Ouest du Canada. Et encore moins qu’elle abritait plus de 1 900 km² de dunes de sable… Pas besoin d’aller au Sahara pour en prendre plein les yeux. Comment vous dites ? “SaskatchAwan”? Nous aussi. Et ne dites pas “je vais à Saskatchewan”, dites “je vais EN Saskatchewan”. Cela fera plaisir à nos amis canadiens ! Vous pouvez aussi (ré)écouter Les Trois Accords pour parfaire votre prononciation :

Abitibi-Témiscamingue
Dites-le 10 fois d’affilée et laissez agir. Autant “Abitibi” on s’y fait, autant “TÉ-MIS-CA-MIN-GUE”, c’est plus compliqué. De l’Abitibi, on retient notamment Amos, la première ville centenaire de la région mais aussi ses bières artisanales. D’ailleurs, connaissez-vous la fameuse bière de la région : La Bittt à Tibi ? Aussi savoureuse que le nom emprunté à une chanson de Raôul Duguay (dont le titre n’évoque pas du tout ce que vous croyez).

Saskatoon
Que celui ou celle qui n’a pas utilisé “Ça cartoon” comme moyen mnémotechnique pour se souvenir du nom de cette ville (située au centre de la Saskatchewan) me jette la première pierre. Comme expliqué ici, Saskatoon est réputée pour son réseau de parcs et de sentiers longeant la rivière, ses ponts, ses larges rues bordées d’arbres et le campus enchanteur de l’Université de la Saskatchewan. Petite particularité : les avenues sont nommées d’après les lettres de l’alphabet (avenue A à Y). En 2012, le Lovely Planet a également doté Saskatoon de ville portant le nom le plus mélodieux au monde

Yukon
Le Yukon est le plus petit des territoires fédéraux, ces espaces peu peuplés qui n’ont pas les pouvoirs des provinces. Là-bas, vous voyagez sur les traces de Jack London qui, en 1898, était venu y chercher de l’or mais passa plus de temps à écrire qu’à prospecter. Ses romans Croc-Blanc et L’Appel de la forêt sont situés ici. Certes. Mais comment cela se prononce ? Yukon ou You-Conne ? Allez savoir.

Le Lac Memphrémagog
Il fait plus peur à l’écrit qu’à l’oral, essayez ! C’est du monstre mythique “Memphré” que le lac tirerait en partie son nom d’après une légende amérindienne qui mentionne sa présence dans ses eaux… Magog ? C’est le nom d’une région en Estrie, au Québec. Tout s’explique (mais tout ne se prononce pas forcément).

Pour en savoir plus sur l’origine des toponymes du Canada et de ses provinces et territoires, on vous invite à consulter ce site !