Comment déneiger sa voiture en hiver au Canada ?

Une voiture garée à Montréal après une tempête de neige en mars 2017. Crédit : Daisy Le Corre

Au Canada, l’hiver, si vous n’avez pas la chance de posséder un garage pour abriter votre voiture, préparez-vous à passer un peu de temps à déblayer votre véhicule de la neige et de la glace qui y ont élu domicile avant de pouvoir l’utiliser. Mais pas n’importe comment, au risque de vous prendre une amende. On vous explique.

D’abord, il faut avoir en tout temps dans sa voiture un balai à neige et un grattoir. Il faut également retenir qu’on déneige de haut en bas ! Pourquoi ? Essayez, vous verrez.

Autre point important : ne pas oublier de dégager le toit de la voiture. “Sinon, vous enverrez une tempête à la voiture derrière vous, dès que vous commencerez à rouler. Idem pour le capot, à défaut de quoi, vous créerez votre propre tempête sur le pare-brise !”, explique Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication du CAA-Québec avant de rappeler qu’il ne faut pas oublier les phares, les bouches d’aération et les rétroviseurs. Chaque partie du véhicule compte !

Et lorsque votre voiture est prise en otage par la neige ? Il faut prendre le temps d’enlever le plus de neige possible à l’intérieur des roues. “Oui, c’est salissant, et non, ce n’est pas toujours facile ! Mais si on ne le fait pas, cela déséquilibre les roues et peut faire trembler le véhicule à une certaine vitesse.”

Pour ce qui est de la glace, l’affaire se corse un peu mais il existe plusieurs solutions pour en venir à bout. “C’est une bonne idée d’utiliser la chaufferette (ndlr : le chauffage) pour la faire décoller. Le dégivreur arrière est souvent d’une grande aide. Sur chaque grattoir, il y a un côté droit et un côté embossé qui sert à briser la glace avant de la gratter, au besoin”, explique le spécialiste avant de préciser qu’il faut enlever le plus de glace possible de la voiture, puisque les plaques de glace peuvent être de dangereux projectiles lorsqu’elles s’envolent en roulant.

“On ne rigole pas avec le déneigement des autos ! C’est même écrit dans le Code de la sécurité routière”, lance Pierre-Olivier Fortin.

Effectivement, l’article 265 précise que “le pare-brise et les vitres d’un véhicule automobile doivent être conformes aux normes établies par règlement pour assurer la visibilité du conducteur”. Quant à l’article 267, il stipule “qu’un agent de la paix peut exiger du conducteur d’un véhicule le nettoyage ou le dégagement des vitres et du pare-brise lorsqu’une matière obstruante nuit à la visibilité du conducteur”.

Enfin, l’article 281.1 mentionne que “la personne qui conduit un véhicule routier dont le pare-brise et les vitres ne sont pas libres de toute matière pouvant nuire à la visibilité du conducteur commet une infraction et est passible d’une amende de 100 $ à 200 $.” Vous êtes prévenus !

- Services -