Café 45, comme un air de voyage sur le Plateau

Café 45

Ouvert depuis l’été 2017 au coeur du Plateau, le Café 45 n’est pas seulement un nouveau café à la mode prisé des Montréalais. Fondé par un Français, l’établissement est aussi un endroit qui incite au voyage, tout en proposant des produits locaux de qualité.

Salle lumineuse, mobilier épuré, décor végétal, sandwichs véganes, viennoiseries, latté art, épicerie fine et un emplacement de choix sur la rue Prince Arthur fraîchement rénovée… Le Café 45 remplit toutes les cases du petit café de quartier parfait pour séduire celui ou celle qui souhaite s’accorder une pause tout en remplissant son fil Instagram avec de nouvelles photos vraiment cutes.

Depuis la fin du mois de juillet dernier, Montréalais et touristes se croisent dans cet endroit qui est n’en réalité pas vraiment comme les autres. Le commerce a été fondé par un Français qui gère en parallèle une agence de voyage à Drummondville. “Je suis venu sur la rue Prince-Arthur en 1996. Je trouve que l’endroit est génial et qu’il faut le faire revivre. Et puis j’ai eu cette opportunité de local”, explique Frank Neuman, propriétaire du Café 45.

https://www.youtube.com/watch?v=wDzo3v8d1tw

Le nom de l’établissement est inspiré du Club Med, qui avait fêté son 45e anniversaire avec un t-shirt qui est devenu culte. La décoration du café est ainsi faite de nombreux clins d’oeil à l’entreprise française, tout comme le menu qui est lié à chaque village de vacances.

Frank Neuman a d’ailleurs collaboré avec la célèbre compagnie pour l’ouverture du café. “Ce n’est pas un café Club Med, mais comme ça représente leur image, ils voulaient que ça soit beau. Je les ai mis dans le projet depuis le début et je les ai invités pour l’ouverture”, explique-t-il.

L’entrepreneur, qui souhaite faire de son endroit une “oasis en plein milieu du Plateau” n’est pas seulement un passionné de voyages. Il aime aussi faire découvrir des produits locaux de qualité à sa clientèle : du café aux viennoiseries en passant par les cartes postales et la confiture, tout est choisi minutieusement au risque parfois de proposer des produits au tarif un peu élevé, mais qui se justifient par le savoir-faire des artisans.

Le café-épicerie, qui vient d’ouvrir il y a seulement quelques mois, pourrait déjà évoluer. “Au début, on ne faisait que les boissons et les viennoiseries, on a rajouté depuis un mois les sandwichs, maintenant les soupes et bientôt on fera les brunchs. On fait les choses progressivement pour que ce soit la top qualité”, explique Frank Neuman qui aimerait même installer une véritable agence de voyage à l’arrière. Histoire de boucler la boucle.