8 étapes à suivre pour découvrir le Québec

Les Bergeronnes proche de Charlevoix © Geneviève Hétu

Et si vous partiez de Montréal pour découvrir la Belle Province, ses paysages et ses petits villages au charme européen ? Profitez de ce circuit pour découvrir le Québec mieux que vous ne l’imaginiez.

1- CHARLEVOIX

Cratère de Charlevoix © Marion Ghibaudo
Cratère de Charlevoix © Marion Ghibaudo

La montagne et la mer se mêlent ici pour créer des paysages sublimes. L’hiver on vient de loin pour dévaler les pistes de la station de ski Le Massif, qui semblent se jeter directement dans le Saint-Laurent, le fleuve qui s’étale au pied de la montagne. Les paysages vallonnés de la région sont aussi, depuis deux cents ans, le refuge des Montréalais en été. Sur la route 362 en venant du Sud, vous tomberez par exemple sur le village de Pointe-au-Pic. Au début du XXe siècle, les riches de toute la région, et même d’aussi loin que New York, y venaient se rafraîchir en été. De très belles et grandes maisons subsistent de cette époque, et certaines ont été transformées en hôtels.

2- BAIE-SAINT-PAUL

Sur la rive nord du Saint-Laurent, Baie-Saint-Paul accueille beaucoup d’artistes. La ville compte plus de 30 galeries. Le Cirque du Soleil, mondialement célèbre, est originaire d’ici.

3- QUÉBEC

© Isabelle Delorme
 © Isabelle Delorme

La ville est très touristique, et le château Frontenac qui la domine est, dit-on, l’hôtel le plus photographié au monde. Mais il y a une raison : la cité et ses fameux remparts figurent au patrimoine mondial de l’Unesco. Le vieux Québec est scindé en deux. Dans la Haute-Ville, prenez une glace sur la terrasse Dufferin. Dans la Basse-Ville, reliée par un funiculaire, on visite, par exemple, le Musée de la civilisation, qui offre en permanence de très belles expositions. Et, bien sûr, le splendide parc des Champs de Bataille (entre Anglais et Français en 1759). Mais le spectacle est surtout dans la rue. En été, les acrobates et musiciens sont partout. De fin janvier à mi-février, le fameux carnaval de Québec attire des centaines de milliers de visiteurs.

4- îLE D’ORLÉANS

À seulement quinze minutes du centre de Québec, l’île attire depuis toujours artistes et écrivains. Plongez dans le Québec rural, les charmants villages de Saint-Jean, Saint-Pierre ou Saint-François, et les paysages bucoliques de l’île. Orléans n’est qu’une des îles qui s’égrènent tout au long du fleuve Saint-Laurent : Grosse-Île, île aux Coudres, Îsle-aux-Grues…

5- ROUTE DE LA NOUVELLE FRANCE

Golfe du Saint-Laurent © Marion Ghibaudo
Golfe du Saint-Laurent © Marion Ghibaudo

Aux portes de Québec, cette splendide route de quelque 50 kilomètres se parcourt à vélo ou en voiture. En toile de fond, la chaîne des Laurentides et son imposant mont Sainte-Anne, ainsi que des points de vue sur le Saint-Laurent et l’île d’Orléans. Vous traverserez la Côte-de-Beaupré et ses maisons aux toits colorés puis le « Lourdes québecois », Sainte-Annede-Beaupré, le plus grand lieu de pèlerinage d’Amérique du Nord, qui accueille 1,5 millions de visiteurs chaque année. En hauteur, Mont-Sainte-Anne, station de ski réputée, offre aussi des activités toute l’année.

6- FJORD DU SAGUENAY

Une partie du Fjord-du-Saguenay © Marion Ghibaudo
Une partie du Fjord-du-Saguenay © Marion Ghibaudo

La beauté nordique des immenses murailles de roc entourant la rivière Saguenay est saisissante. Vous pouvez rester sur une des rives ou faire le tour complet (230 km). Le béluga (baleine blanche) habite là, ainsi que 54 espèces de poissons. Allez en haut du belvédère de la baie Sainte-Marguerite pour voir les bélugas ou partez explorer les eaux en kayak de mer. Les villages de l’Anse-Saint-Jean et Sainte-Rose-du-Nord valent le déplacement.

7- ROUTE DES BALEINES

Une baleine de Tadoussac © Nancy Camus
Une baleine de Tadoussac © Nancy Camus

La route des Baleines, qui longe la rive nord de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, s’étend sur près de 900 kilomètres, mais on peut la parcourir en partie seulement. Une douzaine d’espèces de baleines, dont le rorqual bleu, se donnent rendez-vous l’été. On peut les observer depuis plusieurs sites à terre (se renseigner auprès du Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent) ou en croisière, au départ de Tadoussac.

8- TADOUSSAC

Tadoussac depuis la plage © Marion Ghibaudo
Tadoussac depuis la plage © Marion Ghibaudo

Si vous ne souhaitez pas remonter la route des Baleines, Tadoussac est une bonne alternative : à l’entrée du fjord de Saguenay, le village permet d’observer les baleines avec une certaine facilité. Le Centre d’interprétation des mammifères marins fournit de solides explications à travers des expositions multimédia. La magnifique Petite Chapelle, construite en 1747 par les jésuites, est une des plus anciennes églises en bois sur le continent nord-américain. Un peu plus loin, le poste de traite Chauvin permet d’en apprendre un peu plus sur le commerce entre Amérindiens et Européens.

Article initialement publié dans le hors-série du Point consacré au Canada (été 2015) et mis à jour par Daisy Le Corre.