Une deuxième vie pour leurs dessins

Le frigo en est surchargé, la corde à linge ploie sous leur poids et les boîtes de sa chambre débordent. C’est ça, la magie des bricolages des enfants. Mais ce n’est pas une raison pour tout jeter au recyclage. Alors, que faire de leur (abondante) production artistique ? Nos 5 suggestions de transformation :

– En toutou : transformer les personnages imaginés par vos artistes en herbe en véritables toutous. On craque pour les créations de Wendy Tsao. OK, c’est 250$ pièce, et la liste d’attente est (très) longue. Mais c’est sublime. Et on a des alternatives ici.

– En napperons : fabriquer des napperons personnalisés en faisant plastifier leurs dessins préférés. Votre table sera plus colorée… et peut être vos loupiots se mettront-ils enfin à manger leurs légumes ? Au centre de copie le plus proche, 2$.

– En œuvre d’art : réaliser des collages éclatés constitués à 100% de dessins d’enfants, grâce au talent de l’artiste peintre québécoise Mimi Grave. Elle découpe, recolore, juxtapose,… et vous livre une pièce unique, qui mérite sa place au salon. À partir de 400$. Autre idée : matérialiser un portrait du monde imaginaire de votre enfant grâce aux montages en forme de mosaïques de l’artiste Hélène Paris. À partir de 250$.

– En photo : créer un album photos en ligne à partir des clichés numériques de tous leurs dessins, peintures et collages. À partir de 15$.

Il va y avoir du tri et du rangement dans l’air !

- Services -