Le Canada intéressé par les masques de plongée Décathlon, sauveurs d’hôpitaux

Site internet Décathlon

L’idée est née en Italie puis s’est propagée en France. Elle arrive maintenant au Québec: les masques de plongée Décathlon peuvent être transformés pour équiper des malades et sauver des vies.

Recouvrant l’entièreté du visage, le masque a été étudié de très près afin de trouver les modifications à apporter ou non pour obtenir des résultats concluants. C’est l’entreprise italienne Isinnova, qui, à l’aide d’un ex-médecin en chef d’un hôpital italien a eu l’idée de ce masque facial. Un nouveau composant, remplaçant le tuba, a été fabriqué pour permettre une connexion au respirateur. Répondant à Radio Canada, Jaylone Lee, responsable du marketing de Décathlon Canada, a affirmé que les premiers tests effectués avec le masque ont été convaincants.

7 000 masques Easybreath offerts au Canada 

Pour l’heure, l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal ainsi que le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine ont manifesté un intérêt pour ces masques. D’ici quelques jours, 500 adaptateurs seront livrés à l’hôpital du Sacré-Cœur.

Site internet Décathlon

Au total, environ 7 000 Easybreath seront mis à disposition des hôpitaux canadiens assure Décathlon. Un chiffre qui laisse Marie-Louise Harvey, porte parole du ministère de la Santé et des Services sociaux du Canada un peu perplexe « Présentement, le Québec a besoin de très grandes quantités de masques. L’offre de Décathlon est très généreuse, mais il faut regarder plus grand que 7000 unités » a-t-elle expliqué à Radio Canada.