Combien ça coûte de jouer dans la neige quand on vit à Montréal ?

Au Parc national du Mont-Orford, faire le tour du lac gelé en ski de fond permet d'allier plaisir de la glisse et dépaysement. © Claire Estagnasié

S’il est évidemment gratuit de faire une bataille de boules de neige avec votre chum ou votre blonde, pour avoir plus de fun, il faut anticiper ! Il y en a pour tous les budgets.

En classe business

Profiter des plaisirs de la neige sans ses inconforts et partez en escapade pour vous la jouer Reine des neiges. L’une des expériences les plus originales à tester est celle de l’Hôtel de Glace près de Québec, unique en son genre en Amérique du Nord. Les premiers prix pour une nuit commencent à 400$. Il est même possible d’y organiser des cérémonies, comme des mariages.

Plusieurs hôtels misent aussi sur leurs spas nordiques pour attirer une clientèle en quête de paradis blanc, comme le Strom Spa nordique du Vieux-Québec. Vous pourrez aussi essayer le chien de traîneau : on vous recommande de privilégier un lieu qui applique un code éthique rigoureux et un élevage responsable. Par exemple, Expédition Rêve Blanc propose des journées de 4h30 à 210$ + taxes par personnes pour deux sur un traîneau.

Pour le ski alpin, cap sur la très prisée station du Mont Sutton, où la journée vous coûtera 72$ sans les taxes. Pour un cours d’initiation, avec location de l’équipement casque inclus et accès au “tapis magique” pour débutants, comptez 70$ + taxes. Bon plan : le forfait pour la dernière heure de la journée ne coûte que 13$. Tout aussi agréable, le Mont Orford propose des pistes intéressantes pour la glisse : comptez 75$ taxes incluses pour un forfait à la journée, et 50$ de location de ski. Si vous êtes débutant, une formule une heure de cours avec un pro en duo vous fera bénéficier de 35% sur le forfait. Si vous préférez investir dans votre propre matériel, allez chez SkiTown où un équipement de ski vous coûtera près de 1200$.

En classe éco

Pour les inconditionnels du ski alpin qui veulent y aller chaque fin de semaine, misez sur un passe saisonnier, qui vous permettra de réduire les frais de forfaits, souvent onéreux. Comptez 679$ pour 113 jours de glisse au Mont Tremblant par exemple (449$ si vous êtes étudiant).

Globalement, le ski de fond est moins onéreux que le ski alpin. Pour du ski de fond au Parc national du Mont-Orford, comptez 25$ pour l’accès et 33$ pour la location. Bon plan : les lève-tôt bénéficient de -50%. Pensez également à piquer du bâton du côté du Val David et du Mont Tremblant. Si vous souhaitez faire des économies, allez au Mont Saint-Bruno, à 20 minutes seulement de Montréal : l’entrée ne vous coûtera que 15$ par personne. Vous pourrez aussi y louer des raquettes à 18$ la journée. Si vous comptez vous mettre en mode trappeurs durant le long hiver, investissez dans votre propre matériel. Sur le sujet, on ne peut pas ne pas citer Décathlon.  Installé à Montréal depuis 2017, l’enseigne a désormais ouvert plusieures succursales, à Brossard, à Laval et au Centre Eaton. Vous trouverez une vaste gamme d’articles de bonne facture, allant des premiers prix à des gammes plus premiums. Comptez de 250 à 500$ pour un équipement de ski de fond complet, en fonction de la qualité recherchée.

En mode low cost

Montréal dispose aussi d’une large offre d’activités d’hiver à bas prix, du 1er décembre au 15 mars. Pour la patinoire, il faut compter 10$ pour louer des patins, 8$ en fin de journée. Les as de la glace s’amuseront sur celle du Mont Royal, mais aussi aux patinoires du parc Jean Drapeau ou Bonaventure. Pour ceux qui ont leurs propres patins, l’entrée de la patinoire du Vieux Port de Montréal ne coûte que 9$, et vous pourrez patiner en musique sous les étoiles lors des soirées à thème.

Pour une sortie ski de fond au Mont Royal, il vous en coûtera 15$ pour louer des skis de fond pour une heure, 20$ pour 3 heures.  Si vous voulez éviter de payer la location à chaque fois, faites un tour sur Kijiji. Mieux encore : rendez-vous à la Poubelle du ski. Cette boutique atypique laisse à l’extérieur les accessoires d’hiver donnés par des Montréalais qui souhaitent s’en débarrasser. Skis de piste, de fond, planches de snowboard, patins… vous pouvez trouver des merveilles, en bon état et gratuits ! Et même des accessoires d’hiver insolites (on y a dégoté des skis en bois de Yougoslavie – le pays n’existe plus -…, les fixations de souliers non plus !). Le magasin propose aussi des locations à la saison (autour d’une centaine de dollars pour des skis de fond). Quant à la tenue de ski, si vous ne voulez pas investir dans les vêtements techniques, dénichez des perles vintages dans l’une des nombreuses friperies du boulevard Saint-Laurent (par exemple chez Eva B ou la (Found)erie vers la Petite Italie). Faire de la luge en pull des années 30, ça a de la classe !

En mode débrouille

Finalement, les batailles de boules de neige, les igloos et les bonhommes de neige… c’est bien le fun !