Le savon de Marseille a sa boutique… à Laval

Infos pratiques

La Maison du savon de Marseille.

Centre commercial Carrefour à Laval.

3003 Boulevard le Carrefour, Laval.

 

Depuis le mois de décembre, un air de Provence plane dans le centre commercial Carrefour à Laval. C’est en effet en périphérie de Montréal que Stéphanie et Stephan Samuelian ont décidé d’exporter leur savoir-faire.

Après Antibes, Aix-en-Provence et Marseille… Le grand saut ! C’est un choix radical qu’a opéré ce couple venu des bords de la Méditerranée. Installés dans le Sud de la France où ils géraient déjà trois magasins, Stéphanie et Stephan Samuelian viennent d’ouvrir une nouvelle franchise à Laval, totalement dédiée au célèbre savon : la première “Maison du savon de Marseille” au Canada.
Nature, parfumé, en cube, au kilo ou en copeaux, savonnettes beauté ou produits ménagers : dans ce nouveau magasin, le produit phare de la Cité phocéenne se décline sous toutes les formes et le concept séduit. « En général, les Québécois connaissent bien la France. Ils connaissent le savon de Marseille, c’est quelque chose qui plaît », remarque la commerçante.


Fabriqué par l’une des trois usines marseillaises labellisées, l’usine du Fer à Cheval (la plus ancienne des savonneries toujours en activité), le stock de savons de Marseille est arrivé en fin d’année en territoire québécois. Un conteneur entier livré à Laval : « Je me souviens encore du jour où il a fallu tout décharger dans le magasin », sourit la commerçante qui a pu ouvrir son antenne nord-américaine juste avant les fêtes de Noël. Une aubaine. « Nous vendons le vrai savon de Marseille, c’est un cadeau qui est facile à faire, apprécié et utile. Nous avons été dévalisés sur certains produits, notamment le savon détachant. Nous sommes en rupture de stock ! » La tendance se généralise de plus en plus avec le développement des produits faits maison et du zéro déchet : « Nous observons qu’ici aussi les gens sont demandeurs de produits en vrac, respectueux de l’environnement… Il y a un retour du savon traditionnel. Nous avons aussi une gamme cosmétique à base de beurre de karité qui a du succès. Ce ne sont que des produits naturels. Nous ouvrons au bon moment ! »

Se rapprocher des Québécois
Mais pourquoi Laval, plutôt que Montréal ? Le choix est visiblement stratégique et assumé. « En préparant notre projet d’expatriation, nous avons un peu fait le tour des emplacements. Laval est une bonne place avec un joli centre commercial qui concentre beaucoup de monde, explique le couple. Notre volonté était de se rapprocher des Québécois plutôt que d’ouvrir une petite boutique spécialisée sur le Plateau avec une clientèle qui aurait été essentiellement française. Ici, il y a du passage. Nous sommes fiers de nos savons et nous voulons les faire connaître au plus grand nombre ! Avec ce produit, nous avons une histoire à raconter. »

Émily Samuelian, la fille du couple, s’active aussi en boutique.

Enthousiaste, la famille Samuelian venue avec deux enfants dont Émily, étudiante à HEC Montréal, a dépassé ses appréhensions du climat et découvre avec bonheur la vie québécoise : « On nous parlait beaucoup de la météo avant de venir. C’est certain : nous sommes encore dans la découverte ici, mais franchement tout va bien ! Et puis, retourner à Marseille, ce n’est pas si compliqué, cela se fait bien. » Une bonne humeur sans doute facilitée par les débuts prometteurs de la boutique. « Même si c’est trop tôt pour faire un premier bilan, nous sommes très satisfaits pour le moment. »
Car le parcours entrepreneurial n’a pas toujours été facile. Le couple, qui s’approche de la cinquantaine et qui s’est forgé une riche expérience du commerce en France, s’est accroché pour dépasser chaque obstacle du projet. Tel un navire pris dans la tempête, il a fallu tenir le cap. « Cela a été beaucoup plus laborieux que ce qu’on imaginait et que ce qu’on nous avait dit. Ça a été compliqué et heureusement, c’était en français. Il a fallu faire de nombreuses démarches, mais nous n’avons jamais été assez découragés pour abandonner. Nous avions envie d’autre chose, d’un nouveau défi. » L’expérience semble même leur donner des ailes. Prochain projet en vue : l’ouverture d’un magasin au Centre Eaton. Les cigales pourraient bien résonner dans le cœur de Montréal.

Découvrez les coulisses de la fabrication du véritable savon de Marseille :

 

 

Infos pratiques

La Maison du savon de Marseille.

Centre commercial Carrefour à Laval.

3003 Boulevard le Carrefour, Laval.