Candice Zenou, avocate, danse avec les stars pour les enfants malades

En savoir plus

Aidez Candice à atteindre son objectif !



Pour atteindre son objectif, l’avocate organise un événement d’une heure de zumba ouvert à tous le 23 janvier à 7.30pm à l’école Hertzliah. Les fonds récoltés (tickets à 15$ en ligne, 20$ sur place), seront intégralement reversés à la fondation JFK.
Pour participer au cocktail dînatoire et au spectacle Danse avec les stars, réservez votre place ici.

 

 

Candice Zenou est avocate, mère de trois enfants et professeure de zumba. Pratiquant la danse depuis ses trois ans, cette Française participe à l’événement “Dance avec les Stars” du 3 février prochain. Elle s’engage pour cela à lever 10 000 $ pour la cause des enfants malades. Rencontre avec cette passionnée à l’énergie communicative.

Le 3 février prochain, elle sera l’une des dix stars du gala Dance avec les stars, et se produira sur scène au Windsor de Montréal. Candice Zenou sera accompagnée pour cela de son coach et professeur de danse Alexandre Rhéaume, danseur professionnel. Tous les deux vêtus dans un costume inspiré des années 1980 – le thème de la soirée –, ils se déhancheront sur P.Y.T. de Mickaël Jackson, avec des mouvements hip hop.

Au-delà du plaisir de danser – passion transmise par sa mère –, le but de cette femme d’affaires est de lever des fonds pour les enfants malades, via la fondation Just For Kids (JFK). La candidate doit récolter plus de 10 000 $ et vendre 10 tickets pour le gala (à 180$ chacun) afin de reverser entièrement les fonds à la fondation. « L’année dernière, les donations ont permis de financer des iPads ou encore des fauteuils confortables pour les parents en visite à l’hôpital. Cette année sont prévus des parcs enfants pour accueillir les frères et sœurs des petits malades, l’embauche de personnel de soutien pour le service de psychologie, et l’achat d’une machine pour soulager les enfants qui ont des problèmes respiratoires. Et bien sûr, la base : de la nourriture, des jouets… »

Candice Zenou version avocate.

Des chaussons de ballerines à la robe d’avocate

Petite, elle courrait aux cours de danse après l’école, passait « ses fins de semaines » en stage classique. « Après le bac, j’aurais pu intégrer une troupe de danse, mais j’ai rencontré mon futur mari et nous avions pour projet de fonder une famille. Alors, je me suis orientée vers le droit, qui m’intéressait également. » Devenue avocate, elle met de côté la danse à la naissance de ses enfants. Mais pas pour longtemps, puisqu’elle renoue ensuite avec sa passion via la zumba – à tel point qu’elle passe l’examen pour l’enseigner. Candice Zenou jongle alors entre dossiers juridiques, cours de zumba et vie de famille. « C’était regardé un peu bizarrement en France, alors qu’au Canada, ça n’étonne personne ! » Maintenant que ses filles de 13 et 9 ans sont en âge de danser, elles l’aident à élaborer ses chorégraphies. « Il y a toujours de la musique à la maison. Mon fils de 15 ans, lui, chante du rap », s’amuse-t-elle.

« Ballerina, c’était moi ! »

Arrivée à Montréal il y a quatre ans pour suivre son mari, producteur de cinéma, Candice Zenou n’a pas pu exercer tout de suite son métier d’avocate. « J’ai d’abord été professeure de zumba et j’ai été agréablement surprise sur la facilité à créer un réseau ici. » Une fois son équivalence professionnelle en poche, elle intègre un cabinet « franco-français » spécialisé dans le droit des affaires et de l’immigration « pour aider les entreprises à s’implanter ».

Un jour, son mari donne une conférence dans l’école de leurs trois enfants sur le film d’animation qu’il était venu produire à Montréal, Ballerina. L’histoire porte sur une orpheline qui rêve de devenir danseuse et le message est clair : « Réalisez vos rêves. » « Ça a été un déclic pour moi. Ballerina, c’était moi ! », s’exclame Candice Zenou. Ni une, ni deux, elle s’inscrit avec sa fille au studio Juste Danse qui aide la fondation JFK à lever des fonds, et y rencontre Alexandre Rhéaume.

Candice Zenou version danse

L’année dernière, son aînée a participé à l’édition enfants de Danse avec les stars. Mais Candice, elle, refuse : « Sûrement mon réflexe français de penser que ce n’est pas possible d’y arriver sans réseau. » Sa fille, elle, récolte 500$ pour la fondation grâce à l’organisation d’un « pyjama day » et la vente de cookies. Alors, épaulée par son coach, lui aussi très investi pour la cause des enfants, Candice Zenou change finalement d’avis pour cette édition 2020. « Au début, je communiquais sur les réseaux sociaux, un peu gênée de demander de l’argent. Mais j’ai réalisé qu’au Canada, contrairement à la France, c’est très bien perçu ! » Et en attendant le grand jour, le duo Candice – Alexandre « travaille fort » lors de leurs entrainements hip hop pour enflammer le gala du 3 février !

>>> Retrouvez la levée de fonds de Candice Zenou au bénéfice de la fondation JFK

En savoir plus

Aidez Candice à atteindre son objectif !



Pour atteindre son objectif, l’avocate organise un événement d’une heure de zumba ouvert à tous le 23 janvier à 7.30pm à l’école Hertzliah. Les fonds récoltés (tickets à 15$ en ligne, 20$ sur place), seront intégralement reversés à la fondation JFK.
Pour participer au cocktail dînatoire et au spectacle Danse avec les stars, réservez votre place ici.