Le Consulat général de France à Moncton restera finalement ouvert

La mobilisation aura finalement porté ses fruits : le consulat général de France à Moncton ne fermera pas ses portes en 2022 comme l’avait une première fois annoncé le gouvernement français à l’automne dernier.

La décision a été annoncée en France ce vendredi : “Plusieurs d’entre vous ont appelé mon attention sur la fermeture du consulat général à Moncton et je vous annonce que j’ai pris la décision de ne pas le fermer”, a déclaré au Sénat le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian. Une décision qui fait le bonheur de Yan Chantrel, conseiller consulaire élu à l’Assemblée des Français de l’étranger et élu consulaire des Français de Montréal, Moncton et Halifax.

Yan Chantrel a été l’un de ceux qui ont organisé la mobilisation pour convaincre le gouvernement de faire marche arrière. Sa pétition a obtenu environ 3000 signatures. “Face au nombre croissant de Français qui s’installent et notre attachement aux relations historiques qui lient la France et les provinces maritimes, nous demandons le maintien du consulat de France à Moncton après 2022”, expliquait alors l’élu.

1000 inscrits
Le député des Françaises et des Français d’Amérique du Nord et président de la Commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale française, Roland Lescure, appuyait également le maintien d’un consulat qui ne compte pourtant que 1000 Français inscrits. “Mais on sait bien que Moncton, c’est plus que ça. C’est le Nouveau-Brunswick, c’est l’Acadie, c’est la Francophonie, c’est la langue française, ce sont des relations historiques y compris sur le terrain avec des communes de France qui sont jumelées avec des communes au Nouveau-Brunswick avec des relations culturelles. Moi, j’ai plaidé pour qu’on garde cette représentation, cette présence de la France formelle à Moncton malgré le fait que d’un point de vue budgétaire et opérationnel, il y a peu de Français qui sont sur place”, affirmait Roland Lescure sur Radio Canada.

En octobre dernier, l’administration consulaire française avait annoncé sa décision de fermer le consulat de Moncton en 2022. Cela avait suscité un vif émoi dans les communautés acadiennes, qui avaient demandé de préserver le seul consulat de France dans la région de l’Atlantique. Une importante mobilisation avait été initiée par de nombreux acteurs (politiques, économiques,  éducatifs, culturels…) de la région acadienne. Selon  François Lubrina, conseiller consulaire à Moncton et Halifax, et force vive dans cette lutte pour le maintien du Consulat et qui a permis d’activer de nombreux leviers, c’est avant tout cette mobilisation plurielle en Acadie qui a porté ses fruits et convaincu le gouvernement de France de revoir sa décision. Véritable trait d’union entre l’Acadie et l’Hexagone pour les relations diplomatiques et économiques, le Consulat général de France restera donc ouvert.