Sept astuces pour pique-niquer (avec barbecue !) comme un Québécois

Régnez sur la grillade comme un Québécois !

En savoir plus

Avec les nombreux parcs, il y a l'embarras du choix pour improviser un pique-nique en plein Montréal.
- Le Lac aux Castors : parce que c'est vraiment beau, qu'il y a de la place pour tout le monde et de nombreuses activités.
- Le parc Lafontaine : parce que c'est l'autre incontournable de Montréal !
- Le parc Jarry :  parce qu'en été, il y a une piscine gratuite !
- Les plages du parc du Jean Drapeau ou de l'Horloge : pour les jours de canicule l'été.
- Le belvédère Outremont : parce qu'il est moins connu et que le paysage tout en haut vaut le détour.
- Le parc Saint-Viateur : parce qu'il est tout aussi charmant mais moins fréquenté que ses grands frères.
- Le jardin du centre d'architecture : pour ses splendides sculptures.

Dès qu’un rayon de soleil apparaît sur Montréal, les pelouses des parcs se garnissent de familles ou de bandes d’amis, et d’une alléchante odeur de grillades. Petit manuel pour réussir votre pique-nique à la sauce québécoise.

1 – Achetez “le“ fameux panier

Pour aller pique-niquer, les vrais Montréalais ne font pas les choses à moitié. Ils disposent le plus souvent d’un classique panier en rotin à plusieurs compartiments (pour protéger la vaisselle… en verre), spécialement conçu pour le repas de plein air. Il vient souvent accompagné de la traditionnelle nappe à carreaux, pour un décor parfait ! On en trouve dans les grandes enseignes de la ville comme Stokes, Walmart et dans un style un peu plus branché (quoique) sur Wayfair. Ici, c’est – un peu – l’équipement de base !

2 – Amenez votre glacière et le barbecue

Si, en France, la glacière est passée de mode, ici, elle fait partie de l’équipement indispensable. Pour un pique-nique estival réussi, dotez-vous d’une glacière performante capable de conserver la fraîcheur pendant trois jours, que l’on trouve assez facilement dans les magasins de sport. Le summum ? Certains modèles possèdent un couvercle porte-gobelet ! Et si les grillades sont au menu, faîtes comme tout le monde : apportez votre barbecue portatif !

3 – Prévoyez de la vaisselle… assortie !

Pour ces retrouvailles en plein air, les Québécois aiment mettre les petits plats dans les grands, avec de la vaisselle (désormais récupérable) assortie. Assiettes, couverts et verres pour la limonade maison… Rien n’est laissé au hasard. Pour fêter un événement, il est même d’usage de prévoir des ballons gonflés à l’hélium et des guirlandes champêtres.

Le panier en rotin, typique des paniques québécois.

4 – Optez pour le barbecue qui vous convient

Les Québécois sont des champions du barbecue dont il existe de nombreux modèles. Même en version transportable, il y a l’embarras du choix : à roulettes (format valise de cabine), au gaz naturel, ou encore au charbon de bois ou le format mallette (à peine plus grand qu’un attaché case). Vous hésitez ? À Montréal, il existe une boutique entièrement dédiée au sujet (Boutique BBQ, 77 rue Shamrock). Aussi, de nombreux modèles d’occasion sont en vente sur les sites Kijiji ou Marketplace.

5 – Soyez lève-tôt !

Ce n’est pas la partie la plus amusante, mais pour un repas réussi, mieux vaut disposer d’une table. Or, les Québécois les mieux organisés arrivent tôt sur place pour être certains d’obtenir une table en bois. Il n’est pas rare de les voir dès 10 h s’activer pour entreposer nappes et assiettes ! Si vous vous pointer à 13 h au parc Jarry, bonne chance pour trouver une table libre ! Quant au charmant parc Laurier (avec ses fantastiques transats en bois pour la sieste), à cette heure-là, faites demi-tour, il sera pris d’assaut !

6 – Choisissez le bon lieu

Vous n’avez pas de barbecue portatif pour faire cuire votre côte de boeuf ? Pas de panique ! Le parc Angrignon est votre ami ! Apportez vos briquettes et faites griller vos mets sur l’un des barbecues mis à la disposition par la ville de Montréal. Il y en a un presque tous les 100 mètres !

Un pique-nique au canal Lachine, un vrai dépaysement.

7 – Joignez l’utile à l’agréable

Soyez efficaces : il fait beau, vous décidez à la dernière minute d’aller pique-niquer mais vous n’avez pas fait les courses ? Direction le parc Lafontaine avec un détour par le marché Saint-Jacques pour acheter de quoi partager un repas dans le poumon vert de Montréal ou, si vous êtes plus sportif, prenez vos vélos, passez par le marché Atwater (pour le ravitaillement) et filer le long du canal Lachine pour rejoindre le parc René-Levesque et se relaxer sur l’une des traditionnels chaises rouges, face au Saint-Laurent. Dépaysement en pleine nature assuré !

À savoir : La ville de Montréal tolère les barbecues sous réserve de respecter la nature. Donc avant de quitter les lieux, ramassez vos déchets, vos charbons de bois et ne laissez rien traîner.

En savoir plus

Avec les nombreux parcs, il y a l'embarras du choix pour improviser un pique-nique en plein Montréal.
- Le Lac aux Castors : parce que c'est vraiment beau, qu'il y a de la place pour tout le monde et de nombreuses activités.
- Le parc Lafontaine : parce que c'est l'autre incontournable de Montréal !
- Le parc Jarry :  parce qu'en été, il y a une piscine gratuite !
- Les plages du parc du Jean Drapeau ou de l'Horloge : pour les jours de canicule l'été.
- Le belvédère Outremont : parce qu'il est moins connu et que le paysage tout en haut vaut le détour.
- Le parc Saint-Viateur : parce qu'il est tout aussi charmant mais moins fréquenté que ses grands frères.
- Le jardin du centre d'architecture : pour ses splendides sculptures.