Voyage : Trois jours de tourisme à Toronto

Considérée comme la grande rivale de Montréal en termes de tourisme, Toronto vaut le coup d’oeil. Plus grande ville du Canada et troisième ville la plus importante d’Amérique du Nord, c’est une métropole cosmopolite où l’ambiance change du tout au tout entre chaque quartier. Alors direction l’Ontario pour votre prochain congé !

Premier jour

Démarrez votre journée par la visite du Royal Ontario Museum, jouxtant le campus de l’université de Toronto. Le musée abrite plus de six millions d’objets et de spécimens, présentés dans 40 galeries et espaces. On y découvre des expositions aussi variées que les dinosaures, l’art et la culture sud-asiatique, des pierres précieuses et minéraux, des trésors d’Égypte ancienne, la biodiversité… Et bien plus encore.

En redescendant pour une promenade sur le bord du lac Ontario, la gare Union Station mérite l’arrêt. Particulièrement photogénique avec ses plafonds à caissons, elle est aussi la plus utilisée du pays. Continuez votre chemin vers le St Lawrence Market, lieu mythique du Vieux Toronto. Et pour cause, il a été élu en 2012 ‘‘meilleur marché du monde’’ d’après National Geographic ! Promenez-vous entre les étals, idéals pour ramener quelques souvenirs.

Crédit: Courtney

Arrêtez-vous ensuite dans Distillery District. L’architecture victorienne industrielle du quartier ne peut que séduire les visiteurs. Au total, ce sont 44 bâtiments qui appartenaient autrefois à Gooderham and Worts, l’une des plus grandes distilleries du monde. Aujourd’hui, le quartier vit grâce à un réseau de cafés, restaurants, galeries, studios d’art, et petites boutiques.

En fin de journée, cap sur l’attraction touristique de Toronto, la fameuse CN Tower. En seulement 58 secondes, l’ascenseur transporte les curieux au 114ème étage. Ce qui séduit le plus les visiteurs, c’est le plancher de verre qui permet de s’imaginer au-dessus du vide, et de s’y photographier. Les plus téméraires pourront monter une trentaine d’étages encore plus haut, tandis que d’autres attendront le coucher du soleil, et les premières lumières sur la ville.

Crédit: Duane Schermerhorn

Deuxième jour

Résultat du plus grand concours d’architecture organisé à Toronto (en 1958), le Toronto City Hall est l’emblème de la ville. Du Toronto City Hall, marchez vers Kensington Market. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce nom n’illustre pas un marché mais un des quartiers les plus cosmopolites de la ville. C’est le quartier hipster très touristique de Toronto ! Perdez-vous dans les ruelles aux façades colorées, les cafés bobos et les boutiques de déco vintage.

Continuez vers le sud pour atterrir sur Chinatown, endroit parfait pour un lunch peu cher, dans une ambiance authentique. Même s’il est loin d’égaler celui de New York, le quartier chinois de Toronto est l’un des plus importants d’Amérique du Nord. Peut-être vous laisserez-vous tenter par un massage ?

Crédit: Sandy Howe

En continuant sur Spadina Avenue, vous tomberez sur la très célèbre Graffiti Alley. Paradis des graffeurs et des amateurs de street art, cette rue d’un kilomètre étonne par son ambiance un peu inquiétante. En revenant vers le centre ville, découvrez le Art Gallery of Ontario, le musée des beaux-arts de Toronto. Parmi les œuvres les plus remarquables de la collection, on trouve plusieurs œuvres canadiennes inuites emblématiques et plusieurs tableaux de maîtres européens tels que Picasso ou Van Gogh. Le tout dans un bâtiment transformé par le célèbre architecte torontois Frank Gehry.

Crédit: Randy Caldwell

Terminez la journée par un peu de shopping à l’Eaton Center, qui mérite le détour, qu’on aime magasiner ou pas.

Troisième jour

Les chutes du Niagara ne sont qu’à une paire d’heures de Toronto et la vue en vaut la peine. Si vous n’avez pas de voiture, de nombreux bus partent de Toronto, toutes les heures. Et les Etats-Unis ne sont pas loin : il vous suffit de traverser le Rainbow International Bridge pour vous retrouver en territoire américain.

Arrivés sur les rives de la Niagara River, baladez-vous le long du chemin qui surplombe les chutes. La promenade d’une heure permet de s’imprégner de la magie de l’endroit. Un bateau emmène ceux qui le désirent au pied des chutes. Notre conseil : rangez l’appareil photo, vous finirez bien mouillés. Les plus courageux pourront prendre la tyrolienne. Sensations fortes garanties !

crédit: Margaux Otter

>>> Et vous, des idées de voyages pour vos congés d’été ?