La deuxième impatriation de Vanessa Cahierre a été plus facile que la première

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce 24ème épisode, Vanessa Cahierre a vécu deux expatriations et donc deux impatriations. Si le premier retour après 5 ans à New York n’a pas été évident, le second après quelques années à Hong Kong a été mieux vécu. “Je vois maintenant Paris avec plein d’étoiles dans les yeux, je ne me lasse pas de voir la Tour Eiffel”, confie la Française, qui apprécie les balades à vélos sur les quais de Seine ou les sorties culturelles. “Je suis contente de revivre ici”, lâche-t-elle, reconnaissant que l’expatriation est synonyme pour elle de “période de grande transformation. Il y a des moments de tristesse, de colère et de doute mais c’est aussi là que l’on prend conscience de soi-même”.

Listen to “Episode 24 : Vanessa Cahierre” on Spreaker.