À Montréal, une Française s’effeuille et co-produit le Bagel Burlesque Expo

Crédit : Muriel Leclerc

Originaire de Valence en France, Lulu Les Belles Mirettes (dont on a déjà parlé ici) est installée à Montréal depuis plusieurs années et y pratique le burlesque (ndlr : effeuillage théâtral) en passe-temps. Elle vous donne rendez-vous à l’Astral les 26 et 27 avril pour la 4e édition du Bagel Burlesque Expo, un événement qu’elle co-produit avec Baron von Styck et auquel elle participe.

“C’est un festival néo-burlesque inclusif qui fait la part belle aux artistes et aux routines décalés : une cinquantaine de performers viennent des quatre coins de l’Amérique du Nord et d’horizons différents notamment au niveau des types de corps, de genres, d’ethnicités, d’orientations sexuelles, etc”, raconte la Française, fière de son projet.

Concrètement, le Bagel Burlesque Expo c’est deux shows burlesques  (très différents) de 2h30 chacun. “Les numéros d’effeuillage présentés oscillent entre l’étrange, le théâtre, le geek, le drag/genderbending, la comédie et le gore. Ils mettent en avant des performers moins conventionnels : nous essayons de créer un évènement inclusif”, nous a confié l’artiste qui peut se targuer de compter Jessabelle Thunder, une artiste afro-américaine récompensée plusieurs fois, et Judith Stein, une légende burlesque canadienne, en têtes d’affiche cette année.

“Je vais ouvrir le festival le vendredi soir avec ma troupe BurlesGeek Montreal. On va faire un numéro Avengers pour célébrer la sortie d’Endgame…”, nous a confié la Française qui sera accompagnée d’autres compatriotes durant le show. “Même ma maman fait le déplacement de France pour voir ça cette année !”.

À savoir si Montréal est l’endroit idéal pour organiser un tel événement, Lulu Les Belles Mirettes n’a aucun doute. “La scène burlesque montréalaise est très active et gagne beaucoup de galons internationalement (…). Montréal est une ville mosaïque et la diversité qu’on voit dans la rue doit se refléter sur scène. La créativité et la richesse culturelle de Montréal menaient naturellement à un événement burlesque qui showcasait les talents de cet art encore assez méconnu.” Rendez-vous fin avril à l’Astral pour en prendre plein les yeux ! Ne soyez pas farouches. Si jamais vous avez envie de vous y mettre, des ateliers burlesque ouverts à tous seront également proposés le samedi après-midi