6 bons restaurants où se régaler dans le quartier chinois de Montréal

© KanBai par Montreal Food Pictures

On estime à 1877 l’arrivée des premiers immigrants chinois à Montréal, et la création du quartier chinois remonterait à 1902. Depuis, de nombreux restaurants ont fleuri dans ce quadrilatère cerné par la rue Viger au sud, le boulevard René Lévesque au nord, la rue Saint-Urbain à l’ouest et le boulevard Saint-Laurent à l’est. Un concentré de saveurs faisant honneur aux différents patrimoines culinaires de la Chine. Loin du poulet « Général Tao », on vous livre, sur un plateau d’argent, de succulents petits plats “pépites”.

KanBai – 1110, rue Clark

La cuisine du Sichuan est de loin notre préférée. Très relevée, à base d’ail et de piments forts, sa particularité réside surtout dans le goût unique du poivre de Sichuan, qui parfume et épice merveilleusement la majorité des plats copieux de la carte. Sortez les mouchoirs, vous risquez de pleurer… de satisfaction.

Nouilles de Lan Zhou – 1006 boulevard Saint-Laurent

Un bouillon fumant parfumé, des touches de piment qui réveillent les papilles, des nouilles soyeuses et étirées à la main sous vos yeux pour parfaire le tableau : cette institution du quartier chinois est adulée de tous, et à raison. On y commande la spécialité de la maison : la soupe aux nouilles et au boeuf. Tout simplement. Parenthèse de réconfort instantanée.

Mai Xiang Yuan – 1084, boulevard Saint-Laurent

View this post on Instagram

Best you can get in Montreal #xiaolongbao

A post shared by Nathan Elliot G (@elliotswonderland) on

Une adresse de référence pour engloutir des dumplings ultra frais, à prix mini, et conçus à la minute près ! Spécialités du nord de la Chine, ces petits raviolis frits, vapeurs ou bouillis, sont garnis d’un mélange juteux et parfumé de crevettes, porc, coriandre et autres légumes. Allez-y à plusieurs et goûtez-en autant que possible pour comparer les saveurs. Plaisir garanti.

Restaurant ChinaTown Kim Fung – 1111, rue Saint-Urbain #M05 

Niché au deuxième étage d’un immeuble commercial, ce restaurant cantonais est toujours pris d’assaut. Dans une immense salle, plusieurs chariots circulent, chargés de différents mets chinois fumants, sans prétention et bons. On se délecte notamment des Dim Sum au porc, crevettes, bambou et champignons noirs, de nouilles, et de légumes sautés. Toute une expérience ! Notez que l’endroit est particulièrement couru pour le brunch.

Kagayaki Shabu Shabu – 75, rue de la Gauchetière Ouest

On se régale ici d’une fondue traditionnelle japonaise que l’on compose soi-même avec de fines tranches de viande ou de fruits de mer, du tofu, des nouilles et des légumes croquants. On plonge le tout dans un bouillon maison traditionnel, épicé ou davantage créatif qui enrobe avec délicatesse les aliments très frais. Un met parfait d’hiver, ludique et réconfortant, qui réchauffe le corps et l’esprit.

Pâtisserie Harmonie – 85, rue de la Gauchetière Ouest

Becs sucrés, on ne vous a pas oubliés ! Dans cette pâtisserie kawaii, qui émoustille pupilles et papilles, munissez-vous d’une boîte, et remplissez-la de douceurs chinoises. Petits pains rigolos à tête d’ourson ou de pandas garnis de crème anglaise, pâte de haricot rouge, sésame noir, ou de patate douce ; viennoiseries fourrées à la noix de coco et crème pâtissière ou encore tarte aux oeufs : le high de sucre n’est pas loin. On arrose le tout d’un thé aux perles, et le tour est joué !