“Moi impat” : quand l’expatriation permet de changer de carrière professionnelle

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce quatorzième épisode, nous sommes allés à la rencontre d’Hélène Guyomard. La Française originaire d’Arcachon aura vécu sept ans en Asie, entre Shangaï et Singapour. Cette expatriation a changé sa vie, puisque l’ancienne pharmacienne a abandonné son métier originel pour se consacrer au yoga. “J’ai découvert cette activité à Shangaï et j’ai finalement vu que cela me faisait du bien. J’ai ensuite voulu partager cela avec des amies”, explique Hélène Guyomard, qui s’est donc reconvertie en professeur de yoga et suit actuellement une formation en yoga thérapie. A son retour en France, l’idée de reprendre son ancienne activité professionnelle lui était impensable. “Quand on est expatrié, changer de carrière est normal”, confie-t-elle. Contrairement en France, ajoute-t-elle, où c’est presqu’impossible. “La richesse de l’expatriation, c’est qu’elle nous fait découvrir d’autres facettes de nous-mêmes”.

Listen to “Episode 14 : Hélène Guyomard” on Spreaker.