Maria, la Callas intime du Français Tom Volf

Tom Volf. Crédit : Isabelle Delorme

Elle était venue deux fois chanter à Montréal“, raconte le réalisateur. Avec le documentaire “Maria by Callas” qui contient de nombreuses archives inédites, Tom Volf s’intéresse à la femme derrière la star. Rendez-vous sur les écrans de cinéma québécois le 26 octobre.

La cantatrice avait une présence et un charisme fous, et beaucoup de style. Tom Volf, qui est également photographe, a choisi une héroïne qui crève l’écran pour son premier long métrage. “Elle est devenue une fashion icon et l’est restée aujourd’hui (…). Elle a créé son propre style“, commente-t-il.

Mais c’est avant tout à la femme intime que le réalisateur s’intéresse. Au-delà de la virtuosité, du succès, des scandales de sa vie privée et de sa réputation de diva, qui était Maria, la femme derrière la Callas ? Dans ce film documentaire sans narrateur, Maria Callas elle-même se raconte.

Tom Volf la connaissait à peine lorsqu’il la découvre à New York en 2013. “Je ne connaissais pas grand chose à l’opéra ni à la musique classique et à peine le nom de Maria Callas, raconte le réalisateur. “Un soir je suis rentré au Metropolitan Opera à New York complètement par hasard et j’ai assisté à l’opéra italien “Maria Stuart”, de Donizetti. J’ai eu un coup de foudre pour cet opéra et en rentrant chez moi, j’ai fait des recherches sur le bel canto italien. Très vite je suis tombé sur Maria Callas et cela a été un deuxième coup de foudre !“.

Pour préparer son film, Tom Volf a voyagé aux Etats-Unis et en Europe et a contacté des personnes aux quatre coins du monde pour récupérer des archives, notamment auprès de proches de Maria Callas. Les fruits de ses recherches, ce sont des lettres intimes écrites par la cantatrice pour lesquelles Fanny Ardant prête sa voix dans le documentaire, des images de vie en Super 8, extraits de spectacles ou interviews, pour la plupart inédits, montrant une facette plus personnelle de la star.

Il retrouve également une interview de David Frost diffusée une fois seulement à la télévision et conservée par un proche, qui va servir de fil rouge au film. “Je crois que c’est l’interview la plus intime qu’elle ait jamais donnée (…), commente Tom Volf. C’est peut-être la seule fois où elle est complètement Maria et c’est une clé pour la comprendre (…). Toute sa vie est une série de sacrifices de Maria pour Callas et de Callas pour Maria sans jamais réussir à vivre en harmonie avec les deux“.

Cette relation compliquée avec elle-même n’empêchait pas le public de l’adorer, et réciproquement. “Le public est la véritable histoire d’amour de sa vie (…), un amour qui pardonne tout“, raconte Tom Volf. Une relation passionnelle qui touchait toutes les générations, comme en témoignent les jeunes de vingt ans que l’on voit patienter de longues heures dans le film pour voir chanter leur star. “Maria by Callas” donne un nouveau souffle à la légende.

Pour prolonger le plaisir, Tom Volf a également publié un livre : “Callas Confidential“. Une belle idée de cadeau haut de gamme pour cette fin d’année.