Un commando poétique français vient enchanter Montréal dès le 16 octobre

Les Regardeurs, une veille étymologique - Villeurbanne 2014 © Quennefer pour Les Souffleurs commandos poétiques.

Dès le 16 octobre, à l’occasion du 15e anniversaire des Escales Improbables de Montréal et de la programmation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, la compagnie française des “Souffleurs commandos poétiques” va faire souffler un vent de poésie sur Montréal. Si vous avez déjà vu les “Ailes du désir” (Wim Wenders), vous aurez peut-être l’impression de reconnaître une scène du film à certains moments…

À l’intérieur, à l’extérieur, sur les toits et dans les rues autour de la Grande Bibliothèque à Montréal : la poésie va envahir une partie de la métropole. Objectif des Souffleurs commandos poétiques ? Expérimenter une “tentative de ralentissement du monde”.

Créés par Olivier Comte en 2001, Les Souffleurs sont basés à Aubervilliers, en banlieue parisienne, et regroupent aujourd’hui une quarantaine d’artistes (écrivains, acteurs, danseurs, musiciens, cinéastes, plasticiens). Ils se définissent comme des artistes poètes. En 2015, ils ont reçu le prix Senghor-Césaire pour l’ensemble de leur travail de création. Ce prix, assorti de la médaille de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade, est décerné par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et reconnaît les mérites de personnalités qui se sont illustrées en faveur de la promotion de la Francophonie et du dialogue des cultures.

Au programme de l’événement montréalais, de part et d’autre de la Grande Bibliothèque (en trois temps) :

Apparitions/Disparitions -De 16h à 18h | 16 et 17 octobre

Des «commandos poétiques» chuchoteront à l’oreille des passants des secrets poétiques et littéraires à l’aide de longues cannes creuses. Ici, ce sont les mots d’auteurs québécois qui se rendront aux oreilles des passants.

Les levées d’écritures vagabondes – De 10h à 13h | 16 et 17 octobre

Une performance collective à essayer : il s’agit de brandir joyeusement des écritures de guérison en provoquant des ralentissements sensibles dans le cœur battant de la ville. Gratuit, sur inscription en écrivant à [email protected] ou par téléphone au (514) 834-7844.

Les Regardeurs – De 11 h à 14 h et de 15 h 45 à 18 h 15 | 18 et 19 octobre

Placés en situation de vertige sur le sommet de la Grande Bibliothèque, les Regardeurs scruteront la ville, confiant aux vents des secrets poétiques sur feuilles volantes ou brandissant des écriteaux-poèmes.

À noter que Les Souffleurs seront ensuite de passage au Festival Québec en toutes lettres et à Natashquan au Festival du conte et de la légende de l’Innucadie où cinq Souffleurs ont prévu de parcourir le millier de kilomètres qui séparent Québec de la réserve innue de Nutashkuan : sur la route 138, ils déploieront de nouveau leur “tentative de ralentissement du monde”. À voir, à vivre…