20 désavantages à être Français au Canada

Crédit : Wikimédia

On parle souvent, à tort ou à raison, des avantages à être Français au Canada, et au Québec en particulier. Parlons maintenant des “vraies affaires” : les désavantages d’être né dans l’hexagone quand on vit ici(te).

  1. On oublie qu’on a un accent très (trop ?) français, peu importe qu’on parle québécois ou anglais

2. On n’arrive pas à marcher sur la glace

3. On est parfois un peu perdu au supermarché

 mom john travolta list confused travolta grocery GIF

4. On doit parfois déguiser notre français pour se faire comprendre

Crédit : Marine Le Dantic

5. On doit faire semblant de comprendre les matchs de hockey

6. On attend de nous qu’on connaisse tout du vin

 jada pinkett smith i know my shit film horror scream trilogy GIF

7. … ou du fromage

 jada pinkett smith i know my shit film horror scream trilogy GIF

Alors, en soirée, on fait semblant, comme Will…

 awkward oh will please men GIF

8. On est nuls en pulls moches

 chicago ugly sweater ugly christmas sweater GIF

9. Ou pour sourire à quelqu’un qu’on ne connait pas. Un petit effort !

Rock This Boat: New Kids On The Block season 2 happy smile smiling GIF

10. Ou pour se sentir à l’aise quand on va aux toilettes et que tout le monde nous voit (avouez-le, c’est gênant)

toilettes

11. En étant Français, on augmente le risque d’être poursuivi dans la rue par un serveur faute d’avoir laissé le pourboire

Topshelf Records running away run away donovan wolfington hxc punk GIF

12. On se retient de penser à Jean-Claude Dusse (Michel Blanc) quand on passe devant ce panneau

Crédit : Vivien Mathé

13. On évite de faire une grimace quand on nous propose des oreilles de crisse (aussi appelés “oreilles-de-lard”) pendant une cabane à sucre

14. On n’arrive pas à garder notre style français en plein hiver (on casse le mythe)

15. On a parfois du mal avec l’art de la négociation à la canadienne (“ni oui ni non pourvu qu’on ne se heurte pas”)

16. Idem avec le système de santé qui nous coûte souvent un bras (ou deux)

17. Ou avec l’hiver qui dure 6 mois

18. On accepte de se faire une place à n’importe quel prix (surtout au plus bas taux horaire), parfois trop longtemps

19. Au premier cycle, on doit s’acquitter des mêmes frais de scolarité que nos camarades Canadiens hors Québec

20. On est toujours considéré comme un (maudit) Français, peu importe la RP et la citoyenneté en poche