Coupe Rogers : Montréal, deuxième maison des joueuses françaises

Caroline Garcia se prépare à servir. Crédit : Marion Ghibaudo

Alors que la Coupe Rogers tire à sa fin ce dimanche 12 août, Caroline Garcia, la numéro 1 tricolore et 6ème mondiale, tient son rang. Après avoir éliminé Maria Sharapova (6-3, 6-2), elle affronte ce soir Simona Halep, première au classement WTA, pour une place dans le dernier carré.

Au départ, elles étaient trois Françaises engagées dans la Coupe Rogers. Kristina Mladenovic n’aura fait qu’un tour dans le tableau simple tandis qu’Alizé Cornet et Caroline Garcia ont tenu leur rang.

Caroline Garcia est, quant à elle, en pleine forme. Elle déploie un beau tennis, pour le plus grand plaisir des spectateurs, qui l’encouragent. Après avoir battu Magdalena Rybarikova lors de son premier tour, sur un match très disputé en trois set (4-6, 6-1, 6-3), son match contre Maria Sharapova a semblé plus facile, elle l’a gagné 6-3, 6-2. “Je pensais à notre match de l’Open français en 2011. La battre aujourd’hui est spécial pour moi”, nous a confié la sportive après le match.

Alors qu’elle en est à sa cinquième participation à l’Open du Canada, la Française est confiante. “Je suis très contente d’être ici, c’est toujours particulier de partager une même langue. Sans parler des gens, ils sont tellement sympathiques”, nous a aussi raconté Caroline Garcia après ce premier match. Et le public le lui rend bien, qui l’a encouragé d’autant plus fort contre Maria Sharapova, en clamant “Caro, Caro !”.

Alizé Cornet s’est arrêtée au tour d’avant mais elle s’est battue sur chaque match. Contre Tatjana Maria d’abord, qu’elle a battue en trois sets, 4-6, 6-1, 6-3 et contre Angelique Kerber, qu’elle a battue aussi en 6-4, 6-1, la Française a démontré un jeu fluide, calme et tactique. C’est finalement contre Ashleigh Barty qu’elle s’est inclinée 7-6, 6-4.

J’adore Montréal, c’est un rendez-vous que j’attendais avec beaucoup d’impatience,” nous confiait Alizé Cornet à la sortie de son premier match. “Montréal est une ville très sympa, les gens sont très chouettes et en plus, je peux parler français, c’est un peu comme ma deuxième maison.”

Quant à Kristina Mladenovic, elle n’aura fait qu’un match en simple mais avance dans le tableau de double avec sa compère Tímea Babos. En simple, Karine Mladenovic n’a pas résisté face à la tornade Victoria Azarenka et s’est inclinée en deux sets secs, 6-0, 6-1.