“Fabriqué à Montréal” : une boutique parisienne éphémère consacrée aux produits montréalais

Crédit : Portfranc

Infos pratiques

Boutique éphémère "Fabriqué à Montréal", du 4 au 31 décembre 2017
20 rue Saint-Claude, 75003, Paris
Page Facebook ici

On pourrait presque entendre “Bonjour, Hi” en entrant dans le pop-up “Fabriqué à Montréal” qui s’est installé dans le Marais début décembre. Pour la première fois à Paris, une sélection d’artisans et créateurs montréalais dans le domaine de la mode, la papeterie, la presse et la gastronomie y sont réunis jusqu’au 31 décembre.

C’est l’entreprise de négoce montréalaise Portfranc, importatrice de produits français au Québec, qui est à l’origine du projet. Le directeur de Portfranc Europe, Edwin Richard, nous explique : “Nous souhaitions trouver des marques pas ou peu représentées en France et montrer aux Parisiens le savoir-faire montréalais“.

Crédit : Portfranc
Crédit : Portfranc

À côté des sirops d’érable Nos Cabanes et St Léon, la sélection comprend notamment des pulls et tee-shirts La Montréalaise Atelier, des manteaux Quartz, des jeans Yoga Jeans, des sacs à main Lowell, de la papeterie Paperole et autre articles de la boutique montréalaise Evelyne et les magazines Dinette, UrbaniaNouveau Projet et Beside.

Quartz est la seule marque qui était déjà bien représentée en France“, précise Edwin Richard. La boutique éphémère est donc l’occasion pour les autres créateurs et artisans sélectionnés de tester le marché parisien.

Crédit : mmodeMtl
Crédit : mmodeMtl

Mais “Fabriqué à Montréal” ne vend pas seulement aux Parisiens l’art de vivre montréalais. La boutique valorise également un commerce écologiquement plus propre. “On a la volonté de prouver qu’économiquement on peut avoir un modèle différent (…), explique Edwin Richard. Non seulement les produits sont faits de la matière la plus éthique possible ou en tout cas dans une démarche de responsabilité, mais on a fait ce qu’on pouvait pour pouvoir réduire notre empreinte carbone et apporter de manière responsable à Paris des produits qui, pour la plupart, ne sont jamais venus à Paris“.

À l’été 2017, la société Portfranc a en effet affrété, avec le soutien du gouvernement du Québec, le voilier de transport Avontuur entre La Rochelle et Montréal, pour établir la première route de commerce décarbonnée transcontinentale. À son bord, les charentaises Rondinaud côtoyaient notamment les caisses de champagne Nicolas Feuillatte. Au retour, le voilier respectueux de l’environnement est rentré chargé de stocks pour la boutique éphémère. “L’idée était qu’il ne retraverse pas l’Atlantique vide“, explique Edwin Richard. Camions électriques et au GNL ont complété le schéma de transport.

Après ce périple transcontinental, les produits montréalais pourraient bientôt sillonner les routes de France et même d’Europe. “Il va nous rester du stock donc on ne s’interdit pas de faire un autre pop-up dans d’autres villes après la fin de l’année. On pense à Lyon, La Rochelle et Bruxelles“, annonce le directeur.

Quant à la traversée aller-retour en voilier entre La Rochelle et Montréal, elle se reproduira sans doute l’année prochaine, puisque l’équipe de Portfranc a l’intention de réouvrir son magasin éphémère à Paris en décembre prochain. Qui eut cru que les Parisiens allaient se mettre à “magasiner” !

Infos pratiques

Boutique éphémère "Fabriqué à Montréal", du 4 au 31 décembre 2017
20 rue Saint-Claude, 75003, Paris
Page Facebook ici