Festival du nouveau cinéma de Montréal: 5 films français à voir

© Image du documentaire "Ni juge ni soumise", par les réalisateurs de Strip-tease

Du 4 au 15 octobre, le 46e Festival du nouveau cinéma (FNC) de Montréal va battre son plein et proposer près de 400 films tous genres confondus aux passionnés et cinéphiles présents pour l’occasion. Pour vous aider à y voir plus clair, voici notre sélection des 5 films français à voir absolument au FNC. En plus, les réalisateurs seront à Montréal…

1- Laissez bronzer les cadavres

Un film franco-belge réalisé par Hélène Cattet et Bruno Forzani qui seront présents du 4 au 8 octobre à Montréal. Le Festival leur consacre d’ailleurs une programmation spéciale. Ils donneront également une classe de maître le samedi 7 octobre à 13h. Qu’on se le dise, Hélène Cattet et Bruno Forzani sont les étoiles montantes du cinéma de genre, ils font des films hors normes, très sensoriels et leur film a été présenté au dernier Festival de Toronto.

Synopsis: La Méditerranée, l’été: une mer d’azur, un soleil de plomb… et 250 kilos d’or volés par Rhino et sa bande! Ils ont trouvé la planque idéale, à savoir un village abandonné, coupé de tout, investi par une artiste en manque d’inspiration. Hélas, quelques invités surprises et deux flics vont contrecarrer leur plan. Ce lieu paradisiaque, autrefois théâtre d’orgies et de happenings sauvages, va se transformer en un véritable champ de bataille…

Vendredi 6 octobre à 21h au Cinéma Impérial et le dimanche 8 octobre à 13h15 au Cinéplex Odeon Quartier Salle 16

2- AVA

La réalisatrice, Léa Mysius, sera présente à Montréal du 4 au 6 octobre. Le film a été présenté au dernier Festival de Cannes, à la Semaine de la Critique, où il a été encensé et a révélé son actrice principale Noée Abita… Un incontournable.

Synopsis: Ava, 13 ans, perd la vue progressivement. Elle broie du noir. Juan, jeune gitan rejeté de tous, deviendra cette lumière inespérée qui jaillit au bout du tunnel. Pour son premier long métrage, présenté à Cannes lors de la Semaine de la Critique, la réalisatrice française signe une chronique estivale dense et vivifiante sur l’urgence de vivre en faisant fi des conventions.

Jeudi 5 octobre à 18h30 au Cineplex Odeon Quartier SALLE 10 et le vendredi 6 octobre à 15h au Cineplex Odeon Quartier SALLE 17

3- Ni juge ni soumise 

Vous vous souvenez de l’émission culte “Strip-Tease”? Si vous l’aimiez, vous allez adorer la première adaptation cinéma de la célèbre série documentaire. À quoi s’attendre? À de l’humour (belge) bien grinçant qui vise là où cela dérange. Les réalisateurs, Yves Hinant et Jean Libon, seront présents du 10 au 14 octobre.

Synopsis: une juge pour qui le mal n’a plus de secrets rouvre une vieille enquête. Sordide. Parallèlement défilent dans son bureau toutes sortes de cas judiciaires qui reflètent les malaises d’une société, soit l’absurdité d’un monde dont il vaut parfois mieux rire. Un exercice implacable de voyeurisme en forme de piège pour un spectateur qui, dès lors, ne cessera de se remettre en question.

Mercredi 11 octobre au Cineplex Odeon Quartier SALLE 10 et jeudi 12 octobre au Cineplex Odeon Quartier SALLE 17

4- Félicité

Le réalisateur, Alain Gomis, sera au festival les 6 et 7 octobre pour présenter son premier et son dernier film. Il en profitera aussi pour donner une classe de maître. Son film “Félicité” a remporté l’Ours d’argent au dernier Festival de Berlin.
Synopsis: portrait émouvant d’une Congolaise obstinée qui refuse, malgré les coups portés, de rester au tapis. « Au compte de dix, Félicité, tu renaîtras ! » Une chanteuse de cabaret tente par tous les moyens d’amasser les fonds nécessaires pour sauver son adolescent d’une amputation. Drame poignant sur la résilience poussée par un sentiment d’urgence alors que l’essentiel de l’existence ne cesse de nous glisser entre les doigts.

Vendredi 6 octobre à 18h au Cineplex Odeon Quartier SALLE 10 et dimanche 8 octobre à 16h30 au Cineplex Odeon Quartier SALLE 10

5- AVANT LA FIN DE L’ÉTÉ

Un film franco-suisse réalisé par Maryam Goormaghtigh qui sera présente du 10 au 14 octobre à Montréal. Le film sera présenté en première nord-américaine et raconte le road trip de trois Iraniens dans la France profonde. Une comédie mémorable sur le thème du déracinement.

Synopsis: Trois Iraniens en cavale dans la France profonde. Un road trip sans prétention aux accents poétiques où émergent les liens d’une indissociable amitié. Avant que l’un d’eux ne retourne dans son pays d’origine, trois Iraniens partent en camping et découvrent la France rurale. À travers cette élégante comédie où les locaux croisés en chemin semblent sortis des documentaires de Raymond Depardon, Maryam Goormaghtigh porte sur ces exilés un regard empreint d’empathie et de grande tendresse, et expose avec lucidité la thématique du déracinement.

Jeudi 12 octobre à 19h au Cineplex Odeon Quartier SALLE 10 et le vendredi 13 octobre à 15h au Cineplex Odeon Quartier SALLE 17.